Laos

Chez la belle endormie 22 jours

Plus que 110 places disponibles !

Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours Chez la belle endormie 22 jours

Une découverte très complète du Laos, des montagnes du Nord, jusqu'aux 4 000 îles de l'extrême sud.
Peuple de montagne, les Laotiens sont bien dans leur environnement. Laissons-nous pénétrer par la  magie du pays, profitons d'une nature aux éléments intacts, goûtons à leur cuisine aussi épurée et épicée que leur caractère.

Téléchargez La fiche technique

Avis des voyageurs : 2

A partir de 3 685,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer
Choix 1 690 €
Extension Nord Vietnam Fiche technique

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Le Mékong sillonne les montagnes et les forêts du nord Laos. Avec lui nous entrons dans un pays magique, l'ancien royaume du million d'éléphants, protégé par un relief difficile.
    Peuple de montagne, les Laotiens sont bien dans leur environnement. Ici rien n'est immense, incroyable, tout est normalement beau. Laissons-nous pénétrer par cette magie, profitons de cette nature aux éléments intacts. Goûtons à leur cuisine aussi épurée et épicée que leur caractère. Délectons-nous de leur insouciance et fondons nous dans la douceur de vivre de ce pays.
    Avec l'extension dans le sud nous longeons le Mékong et la Thaïlande vers le sud. Sur les hauteurs du plateau des Bolavens, dans la désuétude de la cité royale de Champassack, vivons au rythme du fleuve devenu énorme et reposé.

  • Points forts

    • La navigation sur le fleuve Mékong avec une famille de batelier marchand et sur la rivière Nam Ou
    • La découverte de l’artisanat Tai Leu
    • Les balades en montagne à la rencontre des ethnies minoritaires et la découverte des villages traditionnels
    • La préparation et la dégustation de plats traditionnels en compagnie d’une mère de famille
    • La visite des plantations de thé du plateau des Bolavens et découverte du commerce équitable du point de vue des producteurs
    • Le séjour à Champassack près des ruines du Wat Pou
    • La découverte à pieds et en bateau de la région des 4000 îles

  • Itinéraire

    Jour 1 : Vol France / Luang Prabang

    Jour 2 : Luang Prabang
    Arrivée à Luang Prabang. Installation dans une maison d’hôtes familiale du centre-ville. Repos sur les bords du Mékong ou en flânant dans cette capitale religieuse du Laos, inscrite au patrimoine de l’UNESCO depuis 1995. Découverte des massages laotiens avec la croix rouge de Luang Prabang. Nuit dans la maison d’hôtes familiale.

    Jour 3 : Luang Prabang
    Visite guidée de la ville. Balade dans un marché alimentaire local, puis visite de l’ancien palais royal et de très belles pagodes de cette cité religieuse en privilégiant le Wat Xiene Mouane, le Wat des hollandais et le très célèbre Wat Xiene Thong. Montée sur la montagne sacrée Phou Si. Dans la soirée, nous goutons à des spécialités familiales du nord du Laos. Nuit dans notre maison d’hôtes familiale.

    Jour 4 : Luang Prabang / Mékong
    Embarquement sur la jonque d'une famille de batelier-marchand. Une journée en remontant le fleuve Mékong. Rencontre avec ceux qui empruntent ce fleuve mythique, unique voie de communication entre Luang Prabang, certaines provinces du nord du Laos et la Thaïlande. Arrivée en fin de journée près d’un village des bords du fleuve. Dîner avec la famille de batelier et nuit sur le bateau et chez l’habitant.

    Jour 5 : Pakbeng / Namet / Oudomsay
    Le matin, poursuite de la remontée du fleuve jusqu’au port fluvial de Pakbeng. Route vers le district de Muang Beng et le village de Namet (3h) dans lequel nous avons noué des liens privilégiés avec les villageois et financés de nombreux projets : construction d’une école maternelle, réhabilitation du réseau d'adduction d'eau… Rencontre de l’ethnie Tai Leu, ethnie minoritaire du Laos et découverte de leur artisanat de coton contemporain. Déjeuner en compagnie des habitants. Découverte des techniques de culture, de filage, de teinture et de tissage du coton. Nous comprenons ainsi la place qu’occupe cet artisanat dans la vie des habitants. Poursuite de la route jusqu’Oudomsay. Nuit à l’hôtel.

    Jour 6 : Muang La
    Visite d’un atelier de tisserands formés par un projet de la coopération japonaise pour la modernisation de l’artisanat, notamment par la promotion et l’amélioration de la production d’étoffes de coton. Route vers le district de Muang La (1h). Arrêt dans un lycée de montagne au km17, dans lequel nous avons financé la construction d'une bibliothèque et la réparation de 2 bâtiments de l’internat. Visite du lycée, rencontres et déjeuner. En collaboration avec des guides de randonnées de la province d'Oudomsay, marche dans la région de Muang La, à travers de belles rizières ou sur les pentes des montagnes, jusqu'à un village K'mou. Dîner et nuit avec les habitants (confort sommaire).

    Jour 7 : Muang La
    Nous passons la journée avec les villageois: balade aux environs du village, vers les champs de riz de montagne, dans les plantations ou pose de pièges dans la forêt. Repas pris avec les villageois dans leurs plantations ou au village. Dîner et nuit avec les habitants (confort sommaire).

    Jour 8 : Muang Koua / Nong Kiaw
    Marche retour vers la vallée et route pour Muang Khoua (2-3h), petit chef-lieu de district de la province de Phongsally, relais sur la route du Vietnam et de Dien Bien Phu. Après-midi en bateau sur la rivière Nam Ou. Arrêts dans des villages isolés et baignade. Déjeuner pique-nique au bord de l’eau. Arrivée en fin de journée à Nong Kiaw. Découverte du sauna aux plantes médicinales (si indisponible, cette activité pourra être organisée à Luang Prabang). Dîner et nuit au bord de la Nam Ou, dans un hôtel local.

    Jour 9 : Nong Kiaw / Luang Prabang
    Marche aux alentours de Nong Kiaw, entre les montagnes en pain de sucre. Visite d’une grotte historique de la guerre révolutionnaire laotienne. Route vers Luang Prabang (4h). Arrêt aux grottes de Pak Ou, puis poursuite vers Luang Prabang (1h). Dîner libre pour apprécier la diversité qu’offre la ville. Nuit dans notre maison d’hôtes familiale.

    Jour 10 : Luang Prabang / Tha Pene / Luang Prabang
    Route vers le village de Tha Pene (45mn), dans lequel nous avons financé l’extension du réseau d’adduction d’eau et la réhabilitation du dispensaire. Balade en moyenne montagne en compagnie de villageois, à la recherche d’aliments dans les forêts avoisinantes. Préparation et dégustation des mets cueillis, autour d’un feu.
    Visite de la cascade de Kuang Si et baignade. Retour en fin de journée vers Luang Prabang. Dîner et nuit dans notre maison d’hôtes familiale.

    Jour 11 : Luang Prabang / Vang Vieng
    Une journée en route vers Vang Vieng, à travers les beaux paysages de montagnes du nord du Laos. Arrêt à Kassi et rencontre avec un groupe de personnes proposant un système de microcrédit. Poursuite vers Vang Vieng.
    Nous sommes accueillis à la ferme organique de Mr Thanongsy qui élève des chèvres pour fabriquer un fromage assez unique en Asie. Nuit dans des maisons de terres, construction écologique encore assez unique dans le monde (confort simple). La ferme organique ne compte que trois maisons de terre. En cas d’indisponibilité, nous logerons dans un autre type de chambre.

    Jour 12 : Vang Vieng / Lac de Nam Ngum
    Le matin, dégustation et visite de la ferme organique qui est devenue au fil des années un pôle d’acquisition de connaissances pour les habitants de la région. Dégustation de certains de leurs produits. Visite d’une grotte et baignade dans des résurgences. L’après-midi, route vers le lac de Nam Ngum (2- 3h). Nuit dans un hôtel du bord du lac.

    Jour 13 : Lac de Nam Ngum
    Navigation sur le lac et baignade. Dégustation de poissons à la façon laotienne sur une des nombreuses îles désertes. Rencontre d’une communauté habitant au bord du lac. Dîner avec les habitants et nuit chez l’habitant au village.

    Jour 14 : Lac de Nam Ngum / Vientiane
    Bateau pour regagner la route (1 à 2h, selon le village choisi), puis route vers Vientiane (2h).
    Visite guidée de la capitale laotienne pour voir les principaux monuments : la stupa du That Luang, Wat Sissakhet, Wat Phra Keo, la porte de la victoire. En fonction des horaires de vols, ces visites pourront être effectuées le J15. Nous faisons ensuite un tour dans l’un des grands marchés de la capitale en compagnie d’une mère de famille. Préparation avec elle de spécialités laotiennes et dégustation. Nuit dans une maison d’hôtes de la capitale.

    Jour 15 : Vientiane /Pakse
    Le matin, visite des ateliers de la société Lao Farmer qui transforme les produits venant de leurs coopératives dans les campagnes laotiennes pour l’exportation. Présentation de la société et dégustation. Temps libre dans la capitale, possibilité de prendre un bain de vapeur, de faire un massage ou de faire des achats. Dîner libre et transfert pour le bus de nuit en direction de Paksé. Nuit dans le bus (bus couchette, mais confort sommaire).

    Jour 16 : Paksé / Tad Fane
    Arrivée à Paksé le matin. Nous prenons le temps pour une douche et le petit déjeuner. Balade dans la ville. Animée et commerçante, Paksé, située au confluent du Mékong et de la rivière Sedon, a été créée par les Français. Route pour le plateau des Bolavens (1h). Avec son microclimat particulier et ses terres très riches, les français ont voulu exploiter très tôt le potentiel avec des plantations de café, de thé, de cultures maraîchères… Nuit aux chutes de Tad Fane dans un hôtel de campagne ou aux chutes de Tad Lo.

    Jour 17 : Plateau des Bolavens/ Ile de Done Deng
    Journée sur le plateau, à travers les plantations de thé et de café, partenaires des coopératives Lao Farmer. Discussion possible sur les techniques de culture et de commercialisation. Nous approfondirons nos connaissances sur le commerce équitable en découvrant le point de vue des producteurs. Balade dans la campagne, visite de cascades. Dans l'après-midi, poursuite vers l’ancienne capitale du royaume du sud du Laos, Champassack (1h). Nuit sur l’île de Done Deng, en face de Champassack, sur les bords du Mékong, dans la maison d’accueil communal ou chez les familles du village (confort sommaire). Vision du monde a notamment participé au financement de l’amélioration des capacités d’accueil de la maison communautaire du village. Done Deng fait également parti d’un projet de développement du tourisme vers les communautés rurales du Laos, projet conçu par le gouvernement laotien et financé par la banque de développement asiatique.

    Jour 18 : Champassack / Wat Pou/ Ile de Done Deng
    Détente au bord du Mékong sur l’île de Done Deng. Balade autour de Champassack vers le site du temple pré-angkorien Wat Pou, classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Nuit dans la maison d’accueil ou chez les familles du village de Done Deng. 

    Jour 19 : Ile de Done Deng / Région des 4000 îles
    Route vers le village de cornacs de Kiet Ngong (1h). Ce village fait parti du même projet de développement du tourisme vers les communautés rurales que Done Deng. Balade à dos d’éléphants, à travers une forêt protégée, jusqu’à une ancienne citadelle Khmère.
    Route vers la région des 4000 îles (2h). A cet endroit, le Mékong se divise en une multitude de bras. Ces terres basses sont très riches pour les cultures et la pêche. Visite des célèbres chutes de Pha Peng. Ici le Mekong fait un saut de plusieurs dizaines de mètres sur toute sa largeur. Nuit dans une belle chambre d’hôtes sur l’île de Done Khone, pour profiter de la nature du lieu.

    Jour 20 : Région des 4000 îles
    Une journée de détente sur les îles, balade en bateau, à pied ou à vélo. Visite des chutes de Liphi, impressionnantes par leur intensité. Nuit dans notre belle chambre d’hôtes de l’île de Done Khone.

    Jour 21 : Région des 4000 iles / Paksé / France
    Route vers Paksé (2-3h). En fonction des horaires de vol, nous pourrons prendre un peu de temps pour aller au marché faire les derniers achats. Transfert vers la frontière thaïlandaise (1h) et route pour l’aéroport de Oubon Ratchatani (1h30, en Thaïlande). Vol pour la France.

    Jour 22 : Arrivée en France.

    Remarque
    En fonction des vols, le programme des J2 et J21 pourra être légèrement modifié et la visite des 4000 îles avancée. Une lessive peut être faite les J3, J6, J9, J17 et J19, prévoir du linge pour 7-8 jours. Possiblité de vol retour avec nuit à Bangkok selon les horaires et disponibilités aériennes.

    Niveau
    Cinq jours avec de la marche, sans trop de difficulté, à travers la campagne laotienne (J6, J7, J9, J10 et J17: environ 2 à 4 heures de marche par jour).
    Pour le reste du circuit, quelques courtes balades, sans difficulté lors des visites de sites.
    Pendant la mousson, les pluies peuvent rendre les marches difficiles, voir impossibles. Le parcours des jours de marche pourra être modifié ou annulé en conséquence.

     

  • Informations pratiques

    Pays
    Le Laos est un pays de montagnes et de rivières. Il fut, pendant longtemps, difficilement accessible, réservé aux expéditions à dos d’éléphant ou en pirogue, le long du Mékong et de ses nombreux affluents. Le Nord, au relief accidenté, est peuplé essentiellement de tribus d’origine tibéto-chinoises pratiquant la culture du riz de montagne.
    Plus au sud, on retrouve les plaines et les rizières le long du Mékong, “la mère des eaux”.
    Entouré de voisins puissants, son indépendance a toujours été menacée par les invasions.
    A la fin du XIXe siècle, les Français garantiront sa souveraineté en reprenant à la Thaïlande les terres sur la rive gauche du Mékong.
    Pendant la période de l’Indochine, on pouvait entendre : “les Vietnamiens plantent le riz, les Cambodgiens le regardent pousser et les Laotiens l’écoutent…”. Les Laotiens sont foncièrement insouciants et festifs. Le pays s’anime à chaque pleine lune lors de grands rassemblements festifs où se mêlent croyances populaires et ferveur religieuse.
    Le Laotien se contente toujours de ce que lui donne la nature. Il sait être à son tour généreux afin de gagner les mérites du dieu Bouddha.

    Informations générales
    Superficie :
    236 800 km²
    Population : 6,7 millions d’habitants
    Capitale : Vientiane (700 000 habitants)
    Peuples et ethnies : 68 familles ethniques. 4 catégories en fonction de l'altitude où vivent les populations : 50% de Lao Loum (Lao "d'en bas") qui vivent en plaine ; 10 à 20% de Lao Thaï demeurant sur les versants des vallées fluviales ; 20 à 30% de Lao Theung résidant dans les basses montagnes; et 10 à 20% de Lao Sung qui vivent en altitude
    Langues : langue officielle: le Lao; beaucoup de dialectes, français, anglais
    Religions : 65% de bouddhistes, 33% d'animistes, 2% de chrétiens
    Institutions politiques : État communiste « République Démocratique Populaire Lao »
    Chef de l’état, président : M. Bougnang VORACHIT (président de la République depuis avril 2016)
    Premier ministre : M. Thoungloun SISOULITH (depuis avril 2016)
    Principales activités : agriculture (riz, le maïs, le blé, le coton, le tabac et le soja), pêche, sylviculture, tourisme.
    Principaux partenaires : Thaïlande, Chine, Vietnam, France, Singapour

    Climat
    On distingue deux saisons : la saison humide de juin à octobre et la saison sèche le reste de l’année.
    De fin novembre à fin janvier, les températures peuvent être fraîches dans les montagnes du Nord, surtout la nuit. Début novembre, en février et en mars, les températures sont agréables. A partir d'avril il fait de plus en plus chaud. Les pluies tombent alors régulièrement et adoucissent les températures.

    Formalités douanières (pour les ressortissants français) 
    Passeport valide 6 mois au moins après la date de sortie du territoire laotien et un visa. Chaque voyageur doit se charger personnellement de sa demande de visa. Il est possible d’obtenir un visa à l’arrivée à Luang Prabang, pour cela il faut vous munir de deux photos d’identité et de l’équivalent de 30€ en monnaie locale (change à l’aéroport)

    Décalage horaire  
    + 6 heures en hiver et + 5 heures en été par rapport à la France.

    Argent
    La monnaie est le Kip (LAK)

    Taux de change  
    1 € vaut environ 9000 LAK.
    Le baht thaïlandais (THB) est très largement utilisé. 1 € vaut environ 37 THB. Le plus simple est de partir avec des Euros. Votre guide vous indiquera où faire le change.
    Les cartes bancaires de type Visa ou Mastercard sont encore très peu acceptées pour les retraits cash.

    Santé
    Aucun vaccin n’est obligatoire. Il est toutefois vivement conseillé d’être à jour dans vos vaccins traditionnels (DTpolio, BCG...). Les vaccins contre les hépatites A et B et la fièvre typhoïde sont fortement recommandés. Une protection efficace contre les piqures de moustiques est vivement conseillée ainsi qu’un traitement anti-paludéen. Le ministère des affaires étrangères recommande aux voyageurs de se vacciner contre l’encéphalite japonaise en cas de séjour en zone rurale (ce qui est le cas dans ce voyage). Voir avec votre médecin pour plus de renseignements sur cette maladie.

    Equipe locale
    Robert Rozine est ingénieur du son. En 1999, il décide de partir vivre au Laos pour soutenir son développement, et travaille avec des musiciens locaux.
    Avec une expérience de près de 10 ans dans la région et beaucoup de rencontres, il décide de former une équipe de guides locaux qui accompagnent les voyageurs. Ensemble, ils conçoivent des voyages qui donnent la parole aux populations locales et qui satisfont ceux en quête de rencontres, d’échanges et d’authenticité.

    Hébergements
    Confort simple : hôtel ou pension de famille en ville. Salle de bain dans la chambre. Air conditionné pas toujours garanti.
    Confort sommaire (2 nuits les J6 et J7 près de Muang La, Jour 17 et 18 dans la maison d’hôte communale) : nattes au sol, moustiquaires, petit matelas fin et oreiller, prévoir un sac à viande. Point d’eau en dehors de la maison.
    Pour les séjours de mi-novembre à mi-mars, les températures peuvent être fraîches la nuit. Nous pouvons utiliser des couvertures prêtées par les habitants. Si vous préférez, prévoir un duvet léger (sac de couchage d’été, température confort 13C, petit et 1kg max) ou vous pouvez acheter une couverture au marché local pour 2 - 3 € et la laisser à la famille qui vous accueille.
    Nous alternons des conditions rustiques avec des intermèdes plus confortables. Les personnes du même sexe peuvent être regroupées dans des chambres de deux personnes, sauf demande de chambre single.
    Supplément chambre single : 220 €. Pas de possibilité de chambre single les nuits des J4-J6-J7, J13, J15-J17 et J18.

  • Tourisme solidaire

    Décomposition du prix du voyage




    Projet de développement

    Dans le cadre du circuit “Chez la Belle Endormie” les projets de développement s'appuient sur deux sources de financements : le fonds de développement (3% du prix hors taxes d’aéroport du voyage) et l'appui au développement villageois.

    Quelques exemples de projets financés grâce au fonds de développement
    •Améliorer les conditions d’accueil de la maison communautaire de Done Deng (visite les J3 ou J4): réparation du toit (2009), achat de meubles, matelas, réseau d’eau et d’électrique (2011)
    •Attribution d’un crédit pour chacune des familles du village de Nakhoy et de Pavie pour démarrer un élevage de porcs ou de volaille.
    •Réhabilitation du dispensaire à Tha Pene
    •Construction d’une salle de classe et d’une bibliothèque au village de Namet (2008). Achat de livres et d’équipement sportif (2009)
    •Pose du carrelage et de l’électrification du dispensaire du groupe 516 au bord du lac de Nam Ngum (2008) (visite le J10)
    •Construction d’une bibliothèque et achat de livres pour le lycée du village du km17 (2012). Achat d’un complément de livres et d’un ordinateur portable (2013) (visite le J18)
    •Réhabilitation du réseau d'adduction d'eau pour le village de village de Namet.(2013)
    •Achat de matériels d’analyse sanguine pour le dispensaire de Done Sampan.(2014)
    • Création d'un jardin d'enfants pour l'école maternelle de Sop Oun (2015, visite possible le J4)
    • Construction de murs autour des bornes fontaines du village de Pavie (2015, visite le J6) 

    Vous pouvez suivre l'évolution des projets de développement sur la page"nos projets de développement"de notre site.

    Appui au développement villageois
    Sur ce voyage, en plus des 3% du fonds de développement, 18 € par voyageur est consacré à soutenir financièrement des associations locales d'intérêts collectifs. Cet appui au développement est géré directement par les associations qui doivent simplement pouvoir justifier de son utilisation.
    Il bénéficie notamment à : la Croix Rouge de Luang Prabang, aux villages de Namet, Muang La et Done Deng et aux divers comités villageois des villages qui nous accueillent tout au long de notre séjour.

    Solidarité climatique

    Avec le programme CO2Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en soutenant un projet bénéfique pour le climat.
    Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant participer à une action de Solidarité climatique en soutenant un des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat.
    Pour ce voyage au Laos, votre participation volontaire est de 121 €, ramenée à 41,14 € après déduction fiscale maximum.

     

     

     

  • Equipe locale

    Robert, partenaire local et guide laotien spécialisé Vision du Monde


    Robert est le partenaire de Vision du Monde qui guide les voyages équitables et solidaires en Asie.

     

    « Je suis Robert et diplômé en ingénieur du son. En 1999, je décide de partir vivre au Laos pour aider ce pays à se développer et travailler avec des musiciens laotiens.
    A la suite de nombreuses rencontres, je décide de créer des voyages qui donneraient la parole aux populations locales et satisferaient ceux en quête de rencontres, d’échanges et d’authenticité. 
    Depuis 2005, j’organise des voyages équitables et solidaires en Asie du Sud-Est, au Cambodge, au Laos, et au Vietnam. Je pilote avec énergie et passion les projets de développement de Vision du Monde en Asie du Sud-Est. »

     

     



    Wart, partenaire et guide laotienne des voyages solidaires de Vision du Monde

    Wart est la guide laotienne de Vision du  Monde qui vous fera découvrir le Laos lors de voyages solidaires.

     

    « Je suis Wart et j’ai étudié le français à l’université nationale du Laos de Vientiane. En 2006, je me suis rendue en France pour y séjourner avec ma grande sœur restauratrice. Je suis restée 3 ans à Vienne en Isère. Ma famille est francophile et j’ai 2 gendres français. A mon retour de France, j’ai choisi d’effectuer le métier de guide de voyages solidaires au Laos car je veux montrer les nombreux côtés de mon pays négligés par la plupart des agences de voyages. Je veux présenter mon pays différemment, à travers les rencontres, les marchés, les soieries, les repas, la cuisine laotienne au cours des voyages solidaires de Vision du Monde… »

     

     

     

    Vangly, partenaire et guide tourisme solidaire au Laos Vision du Monde
     

    Vangly est le guide laotien de Vision du Monde à rencontrer lors de voyages solidaires au Laos.

     « Je suis Vangly et laotien de l'ethnie Hmong, originaire des montagnes parmi les plus hautes du Laos, dans le nord-est du pays. Je suis l’un des guides les plus expérimentés du Laos. Dans le milieu des années 90, à l'ouverture du pays aux visiteurs étrangers, tout juste diplômé de l'université nationale de Vientiane où j’ai appris la langue française, je décide de travailler dans le tourisme. J’ai  travaillé tout d’abord dans les bureaux d'une grande agence d'état, mais les souvenirs des montagnes de mon enfance m'amènent très vite à devenir guide pour l’agence de voyages solidaires Vision du Monde. J’aime aussi raconter des histoires.  La plupart d’entre elles m’ont été transmises durant mon enfance par ma grand-mère, pour animer les longues soirées passées dans l'obscurité des huttes de mon village. J’aime aussi jouer du Ken Hmong, orgue de bambous traditionnel de mon ethnie. »

     

     

     

    Sack, guide de tourisme équitable au Laos Vision du Monde

    Sack est un guide laotien qui saura vous faire découvrir une culture hors du commun lors de voyages équitables et solidaires au Laos.

     

    « Je m’appelle Sack et suis un Laven, né sur le plateau des Bolavenes, dans le sud du Laos. Sous les bombardements américains, et à cause de l’envenimement du conflit avec les communistes laotiens, ma famille décide de quitter la région. Je suis partie ensuite poursuivre mes études au lycée de Vientiane. Au changement du régime, on m’a envoyé vers les nouveaux pays frères, pour y étudier les ponts et chaussées. J’ai passé 6 années en Allemagne de l’est. A mon retour, j’ai travaillé pour la construction et l’entretien du réseau routier laotien. Je rencontre très vite les sociétés de voyages qui voient en moi une aide précieuse, connaissant l’allemand et le français. Je suis aujourd’hui heureux de présenter le Laos aux voyageurs solidaires qui souhaitent vivre un peu le quotidien laotien. »

     

     

     

    Kahmoune, guide local des voyages solidaires au Laos Vision du Monde

    Kahmoune est un guide des voyages solidaires au Laos de Vision du Monde.

     

    « Je suis Kahmoune et philologue. Depuis mon petit village sur les bords du Mékong, dans la région des 4000 îles, au sud du Laos, je suis parti découvrir le monde dès mon plus jeune âge. J’ai quitté mes parents pour Vientiane où j’ai habité dans une pagode pendant 8 ans pour poursuivre mes études au collège, grâce à une bourse d’étude. Je suis parti ensuite en Russie pour 8 autres années. Rentré diplômer de philologie, j’ai travaillé avec le ministère du commerce, l’ONU. Après près de 15 années d’expérience comme guide,  je suis content d’accueillir le tourisme solidaire au Laos, pour une meilleure compréhension entre les peuples du monde. »

     

     

     

    Noy, guide laotien tourisme équitable et solidaire de Vision du Monde


    « Je m’appelle Noy et je suis originaire de la région des 4000 îles, au sud du Laos. Après l'école primaire, je me rends à Pakse pour poursuivre des études secondaires, où j’ai appris la langue française. Après la révolution, le nouveau régime communiste m'envoie en URSS pour y apprendre le métier d'hydrologue. De retour au pays, après six années d'études, ces fonctions me mène à prospecter dans les régions reculées du Laos, régions très peu sécurisées à l'époque à cause de la guérilla contre les révolutionnaires. Je décide d'arrêter ce métier et de travailler sur Vientiane, où je mets à profit ma connaissance de la langue française à travers des restaurants français, une ambassade de France… Je reviens sur mes terres laotiennes d'origines au début des années 2000 où je décide d'ouvrir un restaurant sur l'île de Khone, avec ma femme. En 2007, je mets à profit une nouvelle fois ma maîtrise du français en devenant guide touristique de voyages solidaires pour Vision du Monde. »

     


    Alors si vous souhaitez rencontrer un de ces guides locaux et découvrir la culture laotienne, partez en voyage équitable au Laos avec Vision du Monde !

  • Avis
    Le 07/05/2015 par Christine Teyssendier de la Serve

    Un merveilleux voyage au Laos

    J’ai surtout envie de vous dire combien j’ai été enthousiasmée par le voyage de Vision du Monde, dans sa conception, son organisation et son contenu passionnant. Et ce pays m’a conquis. J’étais constamment émerveillée, comme une petite fille, par toutes ces choses nouvelles que je découvrais : tous ces arbres et fleurs magnifiques, la forêt tropicale si riche, le Mekong majestueux sillonné par toutes ces jonques élancées et joliment colorées. Ces montagnes arborées accidentées donnant du mystère à l’espace souvent brumeux, ces villages aux petites maisons sur pilotis. Enfin, ce peuple Laos paisible, souriant, accueillant, m’a charmé. Passer 24h chez nos amis K’mou était une belle expérience humaine malgré sa courte durée. Je me suis régalée de leur cuisine fine, variée, aux gouts toujours nouveaux et très bénéfique pour la santé. J’ai aussi beaucoup aimé profiter du massage Thaï et du Hamam aux plantes. Enfin, découvrir le bouddhisme, métissé d’hindouisme et d’animisme à travers ses multiples pagodes extraordinairement travaillées, décorées de couleurs étincelantes, était très intéressant. Bref, tellement d’émerveillement et de découverte grâce à vous !

    Le 20/04/2015 par Daniel Dormant

    Le Laos, un pays beau sur tout ses aspects

    Ce voyage en mars 2015 nous a fait découvrir la générosité, la confiance et la simplicité d’un peuple serein et heureux. Un voyage marqué par de nombreuses rencontres fortes de leurs richesses et de leurs diversités.
    Un voyage marqué par une gastronomie abondante en saveurs et pleines de découvertes gustatives et aromatiques.
    Tout au long de notre périple un fort sentiment de sécurité et de respect nous a accompagné, mettant l’accent sur un élément fort de la culture Laotienne.
    Les paysages tant dans le nord que dans le sud nous ont séduit par leur diversité. Nous avons fortement apprécié le transfert en train de nuit de la frontière Laotienne à Bangkok, nous permettant ainsi de prolonger de deux jours par la découverte de cette mégapole riche de son passé historique dans une société moderne.

    Martine et Daniel

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.