France

France - Bretagne du bout du monde

Départs tous les jours d'avril à octobre. Départ garanti à partir d'une personne.

Venez goûter au plaisir d'un voyage à pied au long cours en toute liberté pour rejoindre le bout du monde occidental : la pointe du Raz! Imprégnez-vous des ambiances marines entre belles plages de sable blanc et côtes rocheuses, et entrez dans l'histoire bretonne au détour de ses chapelles, calvaires et dolmens! 

Téléchargez La fiche technique

A partir de 1 035,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Un beau voyage à pied pour rejoindre le bout du monde occidental : la pointe du Raz!
    Vous traverserez le pays bigouden grâce à un sentier qui longe le littoral : le GR 34.
    Peu de chance de se tromper d’itinéraire, ce sentier est très bien balisé et vous permettra d’avoir l’esprit totalement libre pour profiter de ce magnifique décor marin.
    Au cours des premiers jours de randonnée, vous vous baladerez de ports de pêches en port de pêches. Une occasion unique de goûter les produits de la mer. Et puis, passé la pointe de la Torche, vous vous laisserez aller aux charmes des longues plages de sable fin et blanc. Un détour dans les terres vous immergera dans l’histoire religieuse bretonne avec ses chapelles, ses calvaires et plus loin dans le temps avec ses menhirs et ses dolmens. Les derniers jours de randonnée pénétreront un paysage plus sauvage et désert : des côtes rocheuses où viennent s’abattre les vagues de l’océan!
    Le vent marin, la puissance de l’océan, l’austérité belle et brute de ces lieux... aucun doute vous êtes au bout du monde !

  • Points forts

    • Une randonnée itinérante dans un magnifique décor marin
    • L’alternance de la vie des ports de pêches avec les plages de sable blanc
    • Une immersion en pays bigoudin aux traditions fortes
    • Les paysages sauvages de la pointe du Raz
    • Des hébergements de qualité au bord de l'océan

  • Itinéraire

    Jour 1 : Arrivée à Bénodet en fin d'après-midi
    Dîner et nuit en hôtel 3* familial avec charmant parc et piscine.

    Jour 2 : Balade de Bénodet à Lesconil
    Le nom de la commune de Bénodet vient directement du breton « Ben Oded » qui signifie « tête » (ou embouchure) de l’Odet. C’est ici que le fleuve côtier, réputé pour être l’un des plus beaux cours d’eau de France, rencontre le grand large. Sur la rive opposée, le séduisant petit port de pêche de Sainte-Marine est un véritable enchantement. La rue du Phare mène vers la fameuse pointe de Combrit et les longues plages du sud Bretagne.
    Plus à l’ouest, on découvre l’île Tudy. Autrefois véritable île, cette presqu’île remarquable est un ancien village de pêcheurs qui se situe à l’entrée de l’estuaire de la rivière de Pont-L’Abbé. La magnifique plage des Sables Blancs annonce l’arrivée à Lesconil.
    Dîner et nuit dans un petit hôtel 3* avec vue sur le petit port.
    Dénivelé très faible.

    Jour 3 : Balade entre Lesconil et Saint Guénolé
    La côte sud du Finistère est définitivement une terre de contrastes. En quittant Lesconil, on découvre une côte sauvage où les rochers sculptés par l’océan laissent place aux plages de sable fin. On découvre Guilvinec, premier port artisanal de pêche français, vivant au rythme des marées et des retours de pêche.
    Sentinelle du pays Bigouden cernée par les récifs et souvent assiégée par l’océan, la pointe de Penmarc’h, est un site d’exception. Le phare d’Eckmühl est un passage obligé, qui rappelle leur position aux navires de large comme aux randonneurs égarés.
    Dîner et nuit en hôtel 3* le long de la plage.
    Dénivelé très faible.

    Jour 4 : Balade entre Saint Guénolé et Plovan
    Haut lieu de la pêche à la sardine, Saint-Guénolé vit au rythme de l’océan. En longeant le quai, on assiste au retour des bateaux de pêche sous une nuée d’oiseaux marins. La fameuse vente à la criée aura lieu un peu plus tard dans la soirée, mais en attendant, découvrons la grande conserverie spécialisée dans la fabrication des produits de la mer.
    Nous voici au cœur du pays Bigouden, fleuron du terroir et des traditions bretonnes. Défiant le large, la pointe de La Torche presqu’île naturelle battue par les vents, est un spot incontournable pour les amateurs de surf.
    Dîner et nuit en hôtel 3* avec espace détente le long de la plage.
    Dénivelé très faible.

    Jour 5 : Balade entre Plovan et Audierne
    Le long du littoral finistérien, la baie d’Audierne dessine un arc de cercle qui s’étire de la pointe de Penmac’h à la pointe du Raz. C’est un rivage sauvage, âpre et minéral, qui semble défier les hommes. Les ports y sont rares, on y trouve de très longues plages, des cordons de galets et un arrière-pays fait de dunes et de lagunes. La baie d’Audierne est reconnue comme site d'intérêt européen pour l'originalité de ses paysages et la diversité de sa flore et de sa faune. Après cette balade sauvage et dépaysante, la charmante bourgade d’Audierne et ses quais animés propose un décor contrasté.
    Dîner et nuit en hôtel 3* avec vue panoramique sur l’océan.
    Dénivelé très faible.

    Jour 6 : Balade entre Audierne et le Loc'h
    Le GR34 reprend l'itinéraire que prenaient les douaniers le long du littoral pour lutter contre la contrebande. Aujourd'hui, sur plus de 1800 km, il offre de magnifiques points de vue sur la côte bretonne. C'est l'un des plus emblématiques sentiers de Grande Randonnée de France. Au-delà de l’Anse du Cabestan, l’itinéraire aux fameux traits blancs et rouges, traverse des paysages à couper le souffle. Longeant la côte sauvage, le sentier est bordé de murets en pierres sèches délimitant d’anciennes parcelles agricoles. Ce chemin authentique est le trait d’union entre la mer et les hommes du pays de Cornouailles.
    Dîner et nuit en hôtel 3* toujours face à l’océan.
    Dénivelé très faible.

    Jour 7 : Balade entre le Loc'h et la baie des Trépassés
    La pointe du Raz, une lande sauvage balayée par les vents, est faite de rochers abrupts sur lesquels d’immenses vagues viennent s’écraser. C’est ici que le nom Finistère trouve sa pleine signification : la fin de la terre se célèbre dans une nature spectaculaire à l’intensité rare. Au loin, se dessine le phare carré de l’îlot de la Vieille et par temps clair, on aperçoit le mythique phare d’Ar Men sur l’île de sein. Aucun doute, vous êtes au bout du monde !
    Dîner et nuit en hôtel 3* face à l’océan.
    Dénivelé faible.

    Jour 8 : Départ
    Après le petit déjeuner, transfert en taxi jusqu’à l’hôtel à Bénodet ou à la gare SNCF de Quimper.

  • Tourisme solidaire

    Projets de développement
    Nos voyages en France contribuent à un fonds de développement de solidarité avec le Mali (20 €/voyageur). Malgré la suspension de tous nos voyages vers ce pays pour des raisons de sécurité, ce fonds permet de continuer à financer des actions à un moment où le Mali traverse une période particulièrement difficile.
    Ces dernières années, nous avons ainsi financé 3 projets au Pays Dogon :
    •Mise en place d'une borne fontaine dans l'école du village de Gongo
    •Reconstruction du logement des enseignements à Koundou
    •Micro-crédit pour la coopérative des femmes du village de Kousougou Ley
    •Construction d'un bloc de labo-consultation dans la cour du CSCOM de Hamdallaye - Sikasso

    Retrouvez tous nos projets sur www.visiondumonde.org.

    Solidarité climatique
    Vision du Monde a choisi d'aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en soutenant un projet bénéfique pour le climat.
    Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant participer à une action de Solidarité Climatique en soutenant un des projets du GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat.
    Pour ce voyage, votre participation volontaire est de 10€, ramené à 3,40€ après déduction fiscale maximum.

  • Avis

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.