Laos

Laos, Nature et traditions - 21 jours

Plus que 88 places disponibles !

Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours Laos, Nature et traditions - 21 jours

Ce voyage vous propose une découverte complète du Laos ! Vous descendez le mythique fleuve Mékong, partez à la rencontre des ethnies minoritaires du Nord, visitez la superbe ville de Luang Prabang, avant de terminer votre voyage dans le sud à la découverte du plateau des Bolovens surnommé le « paradis des cascades » et de la superbe région des 4000 îles !

Téléchargez La fiche technique

A partir de 3 790,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Un programme complet qui vous fait découvrir le Laos dans toute sa diversité, à la découverte des merveilles de la péninsule Indochinoise, alternant escapades culturelles, rencontres humaines, paysages remarquables et excursions rurales. Vous suivez le mythique fleuve Mékong, naviguez sur la rivière Nam Ou au milieu de pitons karstiques et découvrez divers projets solidaires visant à améliorer la vie des populations locales, puis séjournez chez l’habitant dans les villages d’ethnies minoritaires, au cœur du somptueux massif du Phu Sang. Avant de revenir sur la cité de Luang Prabang, vous vivez une rencontre animalière d’exception dans la région de Sayaboury au centre de conservation des éléphants. Vous prenez ensuite un vol vers le Sud du pays, à la découverte du magnifique plateau des Bolovens et du temple khmer Vat Phou, avant de terminer votre périple dans la paisible région des 4000 îles.

  • Points forts

    • Voyage complet du Nord au Sud, avec un vol intérieur pour plus de confort
    • Navigation sur le légendaire fleuve Mékong et la rivière Nam Ou
    • Immersion dans le massif du Phu Sang, à la rencontre d'ethnies minoritaires
    • Excursion dans la cité royale de Luang Prabang, dotée d’une architecture au charme suranné
    • Découverte de la superbe région des 4000 îles
    • Groupes limités à 8 voyageurs maximum pour une immersion encore plus forte

  • Itinéraire

    Jour 1 : Vol France / Luang Prabang

    Jour 2 : Luang Prabang
    Arrivée à l’aéroport de Luang Prabang. Accueil par votre guide local et transfert à votre hôtel. Selon les horaires de vols, visite du Centre des Arts Traditionnels et de l’Ethnologie présentant la culture des différentes ethnies du Laos, afin de mieux comprendre les traditions et modes de vies de ces populations minoritaires.
    Dîner dans un restaurant local du centre-ville et nuit à l'hôtel à Luang Prabang. 
    Hébergement : Hôtel

    Jour 3  : Luang Prabang / Na Kham / Luang Prabang
    Le matin, traversée du Mékong en bateau local, puis marche le long du Mékong afin d’observer les activités quotidiennes des riverains (séchages des racines, réparations des embarcations...). Arrêt au temple de Wat Chomphet, niché au sommet d’une colline offrant un panorama imprenable sur le Mékong et la cité royale de Luang Prabang. Continuation à travers une épaisse forêt de teck et visite du temple de Wat Sak Kalin, en face de la grotte de Tham Sak Kalin, puis du complexe bouddhiste de Wat Long Khun, lieu de pèlerinage pour les moines et la population de Luang Prabang. Nous empruntons ensuite un sentier montant légèrement à travers la jungle (1h30 de marche environ) puis longeons le flanc de la montagne Phou Vi, avant d'arriver au village de Na Kham où nous rencontrons une famille locale (possibilité de jouer à la pétanque avec les villageois). Déjeuner avec la famille d’accueil, puis retour vers l’embarcadère en tuk tuk et nouvelle traversée du Mékong pour retourner à Luang Prabang.
    Marche d’orientation dans le vieux Luang Prabang, mélange de bâtiments de l’époque coloniale française et d’architecture lao. Visite du musée national puis découverte du temple Vat Xieng Thong, certainement le plus majestueux de la ville. Dîner de spécialités locales et nuit à l’hôtel à Luang Prabang.
    Hébergement : Hôtel
    Marche : 3h30, 9 km - Dénivelé +/- : 240 m
    Option : Possibilité d'effectuer la randonnée en tuk-tuk (nous contacter)

    Jour 4 : Luang Prabang / Nong Khiaw / Na Luang
    Le matin, départ pour Nong Khiaw, ville paisible établie sur les rives de la rivière Nam Ou, peuplées par des Lao. Sur les hauteurs résident une myriade de groupes méconnus dont les O’ Pa, O’ Ma, Si La, Si Da, Ho, Lo Lo etc. Début d’une randonnée (difficulté facile à moyenne) le long de champs rizicoles et de forêts préservées parsemées d’imposants arbres séculaires et de zones de jungle. Au bout d'une heure et demi d'effort, arrivée au village lao de Na Luang encore peu touché par le monde moderne et réputé pour son artisanat traditionnel. Rencontre avec les villageois et visite des lieux. En fonction de l’agenda des étudiants en herbe, visite possible d'une école faite en argile et érigée en 2011 grâce au soutien d’une cinquantaine de volontaires internationaux et de la communauté de Na Luang. Temps libre pour s’immerger dans l’ambiance reculée du village et installation chez une famille du village, dans une cabane en bambou.
    Dîner de spécialités locales chez l’habitant à Na Luang et nuit chez l’habitant.
    Hébergement : Chez l'habitant
    Transfert : 3h30, 140 km
    Marche : 1h30, 6 km - Dénivelé +/- : 240 m / 170 m
    Option : Possibilité d'effectuer la randonnée en taxi local (nous contacter)

    Jour 5 : Na Luang / Nong Khiaw / Sop Oune / Muang Ngoy
    Le matin, transfert en tracteur local (2h30) entre des montagnes calcaires verdoyantes et traversée des villages de Phayong et Sopkhan. Embarquement sur un bateau local et descente de la légendaire Nam Ou. Arrêt dans un village khmu situé sur les rives de la rivière pour le déjeuner, puis retour à Nong Khiaw en milieu d’après-midi.
    A l’arrivée, route vers le village de Sop Oune, afin de visiter les projets de Vision du Monde, orientés sur l’amélioration des structures d’éducation du village. Cette visite est l'occasion d'échanger avec les villageois sur les actions menées. Ensuite, transfert en bateau d’une heure vers Muang Ngoy, bourg situé sur les deux rives de la Nam Ou, site présumé de la capitale des anciens royaumes khmu et entouré de collines et de monts rocheux formant un cadre naturel unique. Installation dans une auberge locale et temps libre pour découvrir les lieux entre rizières et villages khmu.
    Dîner dans le restaurant de l’auberge et nuit en auberge à Muang Ngoy.
    Hébergement : Auberge
    Transfert : 2h
    Remarques : Les Khmu (aussi appelés Lao Theung) sont installés sur les hautes terres, généralement à flanc de montagne et représentent la plus importante ethnie minoritaire du Laos. Ils vivent souvent en communauté au sein de longues maisons réalisées en bambou, bois et osiers tressés, recouvertes d’un toit élevé. Leur société est essentiellement basée sur l’agriculture même s’ils maîtrisent aussi la chasse, l’art des pièges, la cueillette, et la pêche.

    Jour 6 : Muang Ngoy / Muang Khoa / Nam Bon
    Le matin, navigation sur la Nam Ou vers Muang Khoa. Découverte du Haut bassin de la Nam Ou, des villages bordant la rivière et passage le long de superbes massifs karstiques. En cours de trajet, arrêt dans un village lao, le long de plages désertes. Après 2 heures de navigation, nous arrivons à un barrage et empruntons un tuktuk afin de nous rendre à un autre embarcadère où nous retrouvons un bateau local pour nous rendre à Muang Khoa. Déjeuner au village, puis trajet en véhicule sur une piste (environ 3h de route) le long de la rivière Nam Bon, entourée d’étroites vallées de rizières, aménagées et peuplées par les Thaïs Noirs. Arrivée en fin d’après-midi au village Khmu de Nam Bon. Installation chez le chef du village.
    Dîner et nuit chez l’habitant à Nam Bon.
    Hébergement : Chez l'habitant
    Transfert : 3h

    Jour 7 : Nam Bon / Ban Sen Kham
    Le matin, transfert en véhicule vers le village thaï dam (dam signifie "noir" en Thaï, lié à la jupe noire en soie que portent les femmes) de Ban Samchep, situé sur un sommet entouré de jungle, puis début de la marche en direction de Ban Sen Kham. Nous longeons une crête sur une piste descendante offrant une vue imprenable sur les massifs escarpés du Phu Sang, à travers de petits bois, des champs de culture de riz sur brûlis, de maïs et de manioc. Au bout d’environ 3h00, arrivée au village constitué d’une soixantaine de familles Akha Luma. Ce village, entouré d’un ensemble de cultures (riz, maïs, légumineuse…) est situé au fond d’une cuvette en bordure de rivière. Echange avec les villageois, installation dans la maison d’accueil et déjeuner de spécialités locales. Après-midi libre afin de s’immerger dans la vie locale.
    Dîner et nuit chez l’habitant.
    Hébergement : Chez l'habitant
    Transfert : 30 min, 12 km
    Marche : 3h, 7km - Dénivelé +/- : 100m / 600m
    Option : Possibilité d'effectuer la randonnée en moto-taxi (nous contacter)
    RemarquesLe Phu Sang ou Chaîne de l’Eléphant se situe au sud de la province de Phongsaly, dans le Nord Laos. Il se distingue par son unique richesse humaine puisque, sur un périmètre relativement restreint, l’on peut y rencontrer une quinzaine de groupes et sous-groupes minoritaires appartenant aux quatre principales familles ethnolinguistiques du Laos : tibéto-birmans, austroasiatiques, thaï-kadaï et hmong-dao. Outre l’unicité de ses populations, le Phu Sang se distingue par ses paysages et milieux naturels : vallées encaissées, forêts primaires, monts et vallons boisés, sommets escarpés dominant la mythique rivière Nam Ou, frontalier avec le Vietnam et la vallée de Dien Bien Phu.

    Jour 8 : Ban Sen Kham / Ban Kham Thai
    Le matin, poursuite de la randonnée sur les contreforts méridionaux du massif des Éléphants. Montée escarpée d’une heure environ pour atteindre le premier col, à 620 mètres d’altitude, à partir duquel nous longeons une crête sur 4 km, bénéficiant ainsi de superbes vues plongeantes sur les deux vallées parallèles. Au bout de la ligne de crête, légère descente au fond d’une vallée où se situe le village thai dam de Ban Kham Thai, où nous passerons la nuit. Découverte du village, rencontre avec les villageois, puis installation chez une famille et déjeuner. Après-midi libre afin de s’immerger plus amplement dans la vie de la communauté.
    Dîner et nuit chez habitant.
    Hébergement : Chez l'habitant
    Marche : 3h, 6 km - Dénivelé +/- : 350 m

    Jour 9 : Ban Kham Thai / Oudomxay
    Après le petit-déjeuner, marche de 2h environ, puis reprise du véhicule jusqu’à Pak Nam Noi pour le déjeuner. Après le repas, transfert à Oudomxay et le village du km17, soutenu par Vision du Monde. Découverte du village, échange avec ses habitants et explication sur les projets menés. Après cette visite, transfert dans une auberge locale, installation dans les chambres et temps libre.
    Dîner dans un restaurant local et nuit à l’hôtel à Oudomxay.
    Hébergement : Hôtel
    Transfert : 3h30, 140km
    Marche : 2h, 6 km
    Option : Possibilité d'effectuer la randonnée en moto-taxi (nous contacter)

    Jour 10 : Oudomxay / Pavie / Pakbeng
    Le matin, route vers le village de Pavie, également soutenu par Vision du Monde, afin d’améliorer les conditions de vie de ses habitants. Début d’une petite marche de 4km, afin d’atteindre le village de Ban Phavie, rencontre avec le chef du village et les habitants, puis découverte des projets soutenus par Vision du monde. Déjeuner avec le chef du village, puis marche retour jusqu’au point de ralliement avec le véhicule.
    Route vers Pakbeng, le long de la rivière de Nam Beng, à travers des paysages montagnards parsemés de hameaux khmu et hmông. Arrivée à Pakbeng en fin de journée et installation dans les chambres.
    Dîner et nuit à l’hôtel à Pakbeng.
    Hébergement : Hôtel
    Transfert : 4h30, 170 km
    Marche : 3h, 8 km

    Jour 11 : Pakbeng / Sayaboury
    Visite d’un marché local mêlant différents étals de produits frais (poissons, légumes, fruits exotiques), puis transfert routier en direction de la région de Sayaboury, capitale des éléphants située au sud-ouest de Luang Prabang. Cette région est le berceau de vie de la plus importante population d’éléphants du Laos et profite d’un paysage montagneux verdoyant, formant une barrière naturelle avec les hautes-terres thaïs. En cours de route, déjeuner dans un restaurant local.
    En début d’après-midi, arrivée au lac de Nam Tien et transfert en bateau vers le Centre de Conservation des Eléphants (ECC). Installation dans les bungalows, puis accueil par le guide local qui nous présente les installations, les projets en cours du centre et son petit musée (visite non privative). Nous rencontrons ensuite des mahouts (également appelés « cornacs ») qui sont à la fois maître, guide et soigneur de l'éléphant. Explication sur les méthodes pour guider un éléphant, observation du bain de ces géants gris dans le lac, marche en forêt avec les cornacs afin de ramener les pachydermes dans leur lieu de repos pour la nuit.
    Dîner avec l’équipe du centre et nuit en bungalow à Sayaboury.
    Hébergement : Bungalow
    Transfert : 4h30, 180 km
    RemarquesLe Centre de Conservation des éléphants (ECC), fondé avec l’association Elefantasia, est situé sur les bords du lac Nam Tien dans une concession forestière de 106 hectares, et entouré par deux chaînes de montagnes majestueuses.

    Jour 12 : Sayaboury / Luang Prabang
    Accompagné du guide local, découverte des éléphants dans leur milieu naturel en partant à leur rencontre dans la forêt. Participation à l’alimentation des géants gris, observation des interactions entre les mahouts et ces colosses pendant leur bain matinal et trajet vers l’espace de socialisation, l’occasion d’étudier les comportements entre individus au sein de la harde.
    Déjeuner au centre, et retour à Luang Prabang. Arrivée en fin d’après-midi en centre-ville et installation à l’hôtel.
    Dîner dans un restaurant local et nuit à l’hôtel à Luang Prabang.
    Hébergement : Hôtel
    Transfert : 3h, 110 km

    Jour 13 : Luang Prabang / Tha Pene / Luang Prabang
    Aux premières lueurs du jour, pour ceux qui le souhaitent, promenade libre dans les rues pour assister au Reras ou aumône des bonzes.
    En milieu de matinée, transfert au sud-ouest de Luang Prabang vers le village khmu de Tha Pene, dans lequel nous avons financé l’extension du réseau d’adduction d’eau et la réhabilitation du dispensaire. Rencontre avec les villageois et Mme Vandara dans son auberge située au bord d’une cascade aux eaux limpides. Accompagnés de ce cordon bleu réputé, auteur d’un livre sur les saveurs laotiennes, escapade dans son grand jardin botanique afin de cueillir les herbes, légumes et fruits de saison pour le cours de cuisine. Retour à sa demeure et début de cette expérience culinaire pour concocter diverses spécialités locales. Dégustation des mets réalisés dans une ambiance conviviale, au bord de l’eau.
    Après le déjeuner, temps libre pour une baignade dans les piscines naturelles de la cascade de Khouang Sy. Au retour, à l’entrée des chutes, visite du centre de réhabilitation d’ours malais (ours des cocotiers), mis en place par l’ONG australienne Free The Bears. Retour à Luang Prabang en milieu d’après-midi, puis transfert à la pagode bouddhiste de Phat Tich pour profiter du coucher de soleil sur le plus beau panorama de la ville et le Mekong.
    Dîner dans un restaurant local et nuit à l’hôtel à Luang Prabang.
    Hébergement : Hôtel
    Transfert : 1h30, 60km
    Remarques : Chaque matin, les bonzes, vêtus de leur toge orange et munis et de leur sébile (bol en bois), déambulent pieds nus en file indienne et quémandent, à l’image du Bouddha, leur pitance quotidienne auprès de la population. Cette parade quotidienne émouvante donne un premier aperçu de la dévotion des habitants envers le bouddhisme et ses préceptes.

    Jour 14 : Luang Prabang / Paksé / Plateau des Bolovens
    Le matin, transfert à l’aéroport de Luang Prabang pour le vol à destination de Paksé (± 1h30) : ville aux allures coloniales située au confluent du Mékong et de la rivière Sedon. Accueil par votre 2ème guide francophone et transfert vers le plateau des Bolovens, célèbre pour son climat modéré, ses villages ethniques pittoresques katu et alak et ses plantations de thé, de café, d’hévéas et de bananiers.
    En cours de route, visite des chutes de Phaxuam et Tad Hang, de plantations d’arbres fruitiers ainsi que de la cascade de Tad Lo (réputée pour sa fraîcheur). Enfin, arrêt à Thateng pour déambuler au sein de hameaux katu, alak ou nghe. En fin d'après-midi, arrivée et installation à l'hôtel. Visite des jardins et des plantations de café environnants.
    Dîner et nuit à l'hôtel.
    Hébergement : Hôtel
    Transfert : 3h, 120 km
    Remarques : Le plateau des Bolovens s’étale sur environ 400 000 hectares et profite d’un climat modéré permettant le développement d’une faune et d’une flore variée : bambous, caféiers, théiers, bananiers, poivriers, hévéas, manioc, maïs, piment, gingembre, concombre et cardamome. On trouve également des champs de rizières et quelques espèces spécifiques telles que l’Ortie de Chine ou ramie blanche (utilisée pour les cordages et les filets par les locaux) cultivée sur les pentes.

    Jour 15 : Plateau des Bolovens
    Le matin, transfert à Ban Beng, petit bourg niché sur le donjon central du plateau des Bolovens puis vers les cascades de Tad Moun au milieu de champs de légumes et de plantes (salades, piments, gingembres, concombres, choux…). A l’arrivée, temps libre pour profiter du point d’eau. En fin de matinée, reprise de la route (30 min à 1h) via une piste cabossée de terre (boueuse durant la saison verte d’avril à octobre) afin d’arriver à la ferme de M. Khamsone pour le déjeuner. Après le repas, explication par le propriétaire des méthodes et processus de culture des arbustes caféiers du genre Coffea. Après la présentation, dégustation de différents types de café locaux (Arabica, Robusta, Java & Typica).
    En milieu d’après-midi, reprise de l’escapade (2h de marche environ) vers le Mont Phou Katouk, témoin des bombardements passés durant l’opération Sayasila de 1971 (bombes et ancien bunker). Retour à l’auberge familiale en fin de journée.
    Dîner et nuit à l’auberge familiale.
    Hébergement : Auberge familiale
    Remarques : L’opération Sayasila (26 juillet 1971-31 octobre 1971) est une opération militaire d’offensive majeure durant la guerre civile Laotienne.

    Jour 16 : Plateau des Bolovens / Don Daeng
    Le matin, départ en jeep vers le village kuy de Kha Nyon Khet. Escale dans une plantation-coopérative de café où les habitants produisent plus de 200 à 500 tonnes d’Arabica par an. En milieu de matinée, arrivée au village kuy et découverte des lieux. Rencontre avec les habitants dans leurs maisons traditionnelles de bambou, puis continuation vers la cascade de Tad Maihear. Pique-nique, temps libre pour profiter du cadre et possibilité de baignade pour ceux qui le souhaitent.
    En début d’après-midi, transfert en jeep puis en minibus vers Champassak, mélange harmonieux de demeures coloniales et d’habitats traditionnels lao. Embarquement sur un bateau local pour accéder à l’île de Don Daeng. A l’arrivée, installation chez l’habitant et temps libre (possibilité de préparer le dîner avec la famille).
    Dîner et nuit chez l’habitant.
    Hébergement : Chez l'habitant
    Transfert : 2h30, 100 km
    Remarques : Appartenant au groupe ethnolinguistique môn-khmer, les Kuy regroupent environ soixante-quatre mille individus au Laos. Autochtones des terres du Sud Laos, les Kuy sont animistes et vénèrent les esprits de la nature et plus particulièrement ceux des animaux (comme le varan, symbole de fertilité).

    Jour 17 : Don Deang / Vat Phou / Don Daeng
    Le matin,embarquement sur un petit bateau pour retourner à Champassak, puis visite du fameux site archéologique préangkorien de Vat Phou, classé en 2001 au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, ainsi que de son musée. Ensuite, retour sur l’île de Don Daeng et début d’une excursion à vélo ou à pied à travers des champs de riz, des hameaux lao et quelques lambeaux de forêts. Incursion au sein de la campagne éternelle de ce monde insulaire. Déjeuner de spécialités locales chez une famille de l’île.
    Après le repas, temps libre ou découverte des projets menés par Vision du Monde afin d’améliorer les conditions d’accueil de la maison communautaire du village et de soutenir cette communauté à travers la création d’une micro-économie en lien avec le tourisme. Rencontre avec les villageois, immersion dans leur vie quotidienne et découverte de l’artisanat local.
    Dîner et nuit chez l’habitant.
    Hébergement : Chez l'habitant

    Jour 18 : Don Deang / 4000 îles
    Le matin, traversée du Mékong à bord d'un bateau local et transfert vers le temple de Tomo. Déambulation au cœur de ses vestiges afin de s’imprégner de l’atmosphère mystérieuse qui y règne. Nous prenons ensuite la route vers l’extrême sud du pays, aux confins du Cambodge, à destination de l’envoutante région des 4000 Iles. Arrivée sur l’île de Khong, la plus importante et septentrionale de cet archipel fluvial, entouré de rapides. Cette barrière naturelle à la navigabilité infranchissable fut un temps le tombeau des espoirs de conquêtes de la France coloniale du 19ème siècle. Possibilité de se promener à pied ou à vélo à travers le village et, en fonction de la météo, de contempler le coucher du soleil sur le Mékong.
    Dîner dans un restaurant local et nuit à l’hôtel.
    Hébergement : Hôtel
    Transfert : 1h30, 100 km

    Jour 19 : 4000 îles
    Le matin, transfert en bateau vers l’île de Khone, la plus charmante des îles de cet archipel, puis transfert en tuk-tuk vers Hang Khone afin d’embarquer sur des pirogues pour naviguer vers les îles de Don Xang et Don Tholathy. Découverte de ces villages de pêcheurs ayant poussé sur ces paradis insulaires isolés. Continuation vers les chutes d’eau de Liphi et découverte des lieux. Cheminement vers le pont colonial construit par les Français où passe un chemin de fer, infrastructures permettant d’esquiver la barrière des rapides et assurant le transbordement des marchandises de l’aval vers l’amont.
    En milieu d’après-midi, retour sur terre en bateau local, puis route vers la cascade de Khone Phapheng. Après avoir profité des lieux, nous revenons sur l’île de Khong.
    Dîner dans un restaurant local et nuit à l’hôtel.
    Hébergement : Hôtel
    Transfert : 1h30, 100 km

    Jour 20 : 4000 îles / Ubon Ratchathani - vol pour France
    Selon les horaires de vols, temps libre sur l'île de Khong, puis transfert vers la frontière thaïlandaise (4h environ) et l’aéroport d'Ubon Ratchatani en Thaïlande (1h30).
    Vol pour la France.
    Transfert : 5h30, 275 km

    Jour 21 : Arrivée en France

     

    REMARQUES
    Le programme des J2 et J20 pourra être légèrement modifié, en fonction des horaires de vols.

    NIVEAU
    Modéré : Six jours de marche sans trop de difficultés : J3 (3h30, 9km, +240m, -240m), J4 (1h30, 6km, +240m, -170m), J7 (3h, 7km, +100m, -600m), J8 (3h, 6km, +350m, -350m), J9 (2h, 6km), J10 (3h, 8km).
    Pour ceux qui le souhaitent, possibilité d'effectuer chacune de ces randonnées (supplément à prévoir) en tuktuk (J3), taxi (J4), moto-taxi (J7, 8 et 9) et véhicule 4x4 (J10). Nous contacter.
    Pour le reste du circuit, quelques courtes balades, sans difficulté lors des visites de sites.

  • Informations pratiques

    Pays
    Le Laos est un pays de montagnes et de rivières. Il fut, pendant longtemps, difficilement accessible, réservé aux expéditions à dos d’éléphant ou en pirogue, le long du Mékong et de ses nombreux affluents. Le Nord, au relief accidenté, est peuplé essentiellement de tribus d’origine tibéto-chinoises pratiquant la culture du riz de montagne.
    Plus au sud, on retrouve les plaines et les rizières le long du Mékong, “la mère des eaux”.
    Entouré de voisins puissants, son indépendance a toujours été menacée par les invasions.
    A la fin du XIXe siècle, les Français garantiront sa souveraineté en reprenant à la Thaïlande les terres sur la rive gauche du Mékong.
    Pendant la période de l’Indochine, on pouvait entendre : “les Vietnamiens plantent le riz, les Cambodgiens le regardent pousser et les Laotiens l’écoutent…”. Les Laotiens sont foncièrement insouciants et festifs. Le pays s’anime à chaque pleine lune lors de grands rassemblements festifs où se mêlent croyances populaires et ferveur religieuse.
    Le Laotien se contente toujours de ce que lui donne la nature. Il sait être à son tour généreux afin de gagner les mérites du dieu Bouddha.

    Informations générales
    Superficie : 236 800 km²
    Population : 6,8 millions d’habitants
    Capitale : Vientiane (700 000 habitants)
    Peuples et ethnies : 68 familles ethniques.
    Les Laotiens se rangent eux-mêmes en quatre grandes catégories définies en fonction de l'altitude à laquelle ils vivent : 
    50% de Lao Loum (Lao “d'en bas”) qui vivent en plaine 10 à 20% de Lao Thaï demeurant sur les versants des vallées fluviales ; 
    20 à 30% de Lao Theung résidant dans les basses montagnes 10 à 20% de Lao Sung qui vivent en altitude
    Langues : langue officielle: le Lao; beaucoup de dialectes, français, anglais
    Religions : 66% de bouddhistes, 20% d'animistes, 2% de chrétiens
    Institutions politiques : régime de nature socialiste, proclamé en 1975, qui évolue très lentement
    Chef de l’état, président : M. Bougnang VORACHIT (président de la République depuis avril 2016)
    Premier ministre : M. Thoungloun SISOULITH (depuis avril 2016)
    Principales activités : agriculture (riz, le maïs, le blé, le coton, le tabac et le soja), pêche, sylviculture, tourisme.
    Principaux partenaires : Thaïlande, Vietnam, Malaisie, Japon

    Climat
    On distingue deux saisons : la saison humide de juin à octobre et la saison sèche le reste de l’année. 
    De fin novembre à fin janvier, les températures peuvent être fraîches dans les montagnes du Nord, surtout la nuit. Début novembre, en février et en mars, les températures sont agréables. A partir d'avril il fait de plus en plus chaud. Les pluies tombent alors régulièrement et adoucissent les températures.

    Formalités douanières (pour les ressortissants français) 
    Passeport valide 6 mois au moins après la date de sortie du territoire laotien et un visa. Chaque voyageur doit se charger personnellement de sa demande de visa. Il est possible d’obtenir un visa à l’arrivée au Laos, pour cela il faut vous munir de deux photos d’identité et de l’équivalent de 30 à 35€ en monnaie locale (change à votre arrivée).

    Décalage horaire 
    + 6 heures en hiver et + 5 heures en été par rapport à la France.

    Argent
    La monnaie est le Kip (LAK)

    Taux de change 
    1 € vaut environ 9500 LAK.
    Le baht thaïlandais (THB) est très largement utilisé. 1 € vaut environ 38 THB. Le plus simple est de partir avec des Euros. Votre guide vous indiquera où faire le change.
    Les cartes bancaires de type Visa ou Mastercard sont encore très peu acceptées pour les retraits cash.

    Santé
    Aucun vaccin n’est obligatoire. Il est toutefois vivement conseillé d’être à jour dans vos vaccins traditionnels (DTpolio, BCG...). Les vaccins contre les hépatites A et B et la fièvre typhoïde sont fortement recommandés. Une protection efficace contre les piqures de moustiques est vivement conseillée ainsi qu’un traitement anti-paludéen. Le ministère des affaires étrangères recommande aux voyageurs de se vacciner contre l’encéphalite japonaise en cas de séjour en zone rurale (ce qui est le cas dans ce voyage). Voir avec votre médecin pour plus de renseignements sur cette maladie.

    Hébergements
    Durant ce voyage, nous alternons des conditions rustiques avec des intermèdes plus confortables :
    chez l'habitant (6 nuits en dortoirs), en auberge locale (4 nuits en chambre privée), maison d'hôtes / hôtel (7 nuits en chambre privée), lodge (1 nuit en chambre privée).
    La majorité des nuits se font dans de bonnes conditions de confort (voir très bonnes pour les nuits en lodge et dans certains hôtels) : chambre privée, douche et toilettes privatifs.
    Seules les nuits chez l'habitant disposent de conditions rudimentaires :
    - Jours 5 à Hon Luc et 9 à Ban Na Luang : dortoirs, matelas fins, couvertures et moustiquaires. Douche locale sans eau chaude et toilette naturelles.
    - Jour 6 à Cha La Mai : dortoir, matelas fin, et couverture. Douche au point d’eau du village et toilettes naturelles. Electricité par intermittence avec panneaux solaires. En fonction de la taille et de la composition du groupe (8 personnes maximum), vous serez répartis dans 2 ou 3 familles.
    - Jour 15 et 16 sur l'île de Don Daeng : dortoir, matelas fins, couvertures et moustiquaires. Douche sans eau chaude et toilettes partagés.
    Pour les séjours de mi-novembre à mi-mars, les températures peuvent être fraîches la nuit. Nous pouvons utiliser des couvertures prêtées par les habitants. Si vous préférez, prévoir un duvet léger (sac de couchage d’été, température confort 13C, petit et 1kg max) ou vous pouvez acheter une couverture au marché local pour 2 - 3 € et la laisser à la famille qui vous accueille.
    Les personnes du même sexe peuvent être regroupées dans des chambres de deux personnes, sauf demande de chambre single. Supplément chambre single : 395 € (pas de possibilité de chambre single les nuits chez l'habitant : J5, 6, 9, 15 et 16)

     

  • Tourisme solidaire

    Décomposition du prix

    Projets de développement
    Dans le cadre de ce circuit, 60 €/voyageur sont destinés à alimenter un fonds de développement.
    Quelques exemples de projets financés grâce au fonds de développement
    • Réhabilitation du réseau d'adduction d'eau pour le village de village de Namet (2013, visite le J4)
    • Création d'un jardin d'enfants pour l'école maternelle de Sop Oun (2015, visite le J8)
    • Réhabilitation du dispensaire de Tha Pene (2011, visite le J12)
    • Amélioration des capacités d’accueil de la maison communautaire du village de Done Deng (2010, visite le J16)

    Solidarité climatique

    Avec le programme CO2 Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en soutenant un projet bénéfique pour le climat. 
    Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant participer à une action de Solidarité climatique en soutenant un des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat.
    Pour ce voyage au Laos, votre participation volontaire est de 121 €, ramenée à 41,14 € après déduction fiscale maximum.


  • Avis

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.