Madagascar

Madagascar, Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours

Plus que 108 places disponibles !

Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours Madagascar - Mosaïque Malgache d'Est en Ouest 21 jours

Découvrez Madagascar dans ce voyage solidaire : parcourez ses terres contrastées, depuis les rizières des hautes terres jusqu'aux plages de l'Océan Indien, le long du fleuve Tsiribihina. A la rencontre du peuple malgache, laissez-vous surprendre par les réserves naturelles de Kirindy et Vohimana; explorez les Tsingy; et admirez l'allée des baobabs au coucher du soleil.

Téléchargez La fiche technique

A partir de 3 545,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Dans ce voyage équitable à travers Madagascar, nous parcourons la Grande Ile de part et d’autre. Depuis la réserve naturelle luxuriante de Vohimana sur la côte Est, en passant par les hauts plateaux du centre, nous descendons le fleuve Tsiribihina jusqu’à l’Océan Indien. Nous explorons les Tsingy lunaires, la plaine de Menabe et ses immenses baobabs. Au cours de cette aventure humaine, nous rencontrons différentes associations locales et communautés villageoises, comme les orpailleurs au bord du fleuve Tsiribihina, les pêcheurs de la côte Ouest ou les sculpteurs de l'ONG Fanamby qui nous accueillent et nous font partager leur quotidien. En sortant des sentiers battus, nous découvrons aussi, grâce à la randonnée, une véritable mosaïque de paysages contrastés. Embarquez pour ce voyage hors du commun à travers une nature sauvage et dense, à la rencontre du chaleureux peuple malgache.

  • Points forts

    • Découverte de grands espaces naturels : hauts plateaux rizicoles, réserves naturelles de Kirindy et Vohimana, Tsingy, Mont Ibity
    Randonnées dans les régions de Manandona et Betsiriry, et dans la forêt tropicale de Vohimana.
    • Trois jours de descente en bateau sur le fleuve Tsiribihina.
    Échanges privilégiés avec les associations locales et les pêcheurs de la côte Ouest.
    Hébergements variés en maisons d’hôtes, en gîtes, chez l’habitant et en bivouac.

  • Itinéraire

    Jour 1 : France / Antananarivo
    Départ de France et vol pour Antananarivo.

    Jour 2 : Antananarivo / Vohimana 
    Selon l’horaire d’arrivée à Antananarivo, nous partons pour Vohimana ou nous passons la nuit à Antananarivo (transfert à Vohimana le lendemain matin dans ce cas).
    L’Est est plus humide et à l’approche de la première falaise, à Mandraka, nous percevons la luxuriance de la végétation. Au pied de la falaise, nous sommes sur les terres des Bezanozano, une ethnie des marécages qui occupe la vallée de la Mangoro et y cultive riz, bananes et gingembre. A l'orée de la forêt tropicale, les maisons sont encore construites en dur. Déjeuner en cours de route. Nous poursuivons jusqu’à Vohimana où les membres de l’ethnie Betsimisaraka construisent leur maison en matière végétale. Notre véhicule s’arrête au bord d’une petite rivière. Une équipe de porteurs nous guide pendant 40 minutes de marche pour rejoindre notre gîte. Celui-ci est géré par la communauté villageoise et construit dans le style Betsimisaraka. Nous sommes à la porte de la forêt, non loin d’une cascade invitant à la baignade ou à la lessive avec les femmes du village (des savons biologiques sont à votre disposition si vous souhaitez les rejoindre).
    A la nuit tombante, une visite nocturne nous permet de découvrir les espèces animales actives la nuit.
    Dîner et nuit au gîte.
    4h de route, 40 min de marche.

    Jour 3 : Vohimana
    Véritables temples de la biodiversité, certaines portions de forêts primaires abritent encore des espèces non recensées, faisant l'objet de recherches scientifiques.
    Nous partons à la découverte de la réserve : sa végétation luxuriante ainsi que les activités qui constituent le quotidien des villages jouxtant la réserve. Rencontre avec l'association de femmes de la communauté, visite des projets agricoles, des chantiers de reboisement, du corridor permettant aux animaux de circuler entre différents sites déforestés… Nous participons à la plantation d’arbres, encadrés par des membres de l’association.
    La balade se poursuit vers la cascade. Déjeuner, baignade et détente. Retour en fin d’après-midi au gîte. Atelier de préparation du repas avec l’équipe de cuisine du gîte. Dégustation de notre repas et nuit au gîte.
    4h30 de marche. 300 m de dénivelées.
    Jour 4 : Vohimana / Ambavaniasy / Andasibe
    Nous rejoignons à pied Ambavaniasy. A la maison des femmes, nous rencontrons Madame Clarisse et ses complices pour des ateliers de préparation de confitures et de tissage de raphia : découverte des matières premières et échange de savoir-faire. Déjeuner préparé par l’Association de femmes. Visite du village, et route pour Andasibe à 20 km. Visite du village puis balade nocturne à la recherche du plus petit lémurien qui pèse à peine 80 g. Dîner et nuit à l’hôtel à Andasibe.

    Jour 5 : Andasibe / Ambatomirahavavy
    Découverte de la réserve d’Andasibe à la recherche de l’indri-indri, le plus grand des lémuriens de Madagascar. Puis route pour la capitale. Déjeuner à Antananarivo avant de rejoindre Akany Avoko à Ambohidratrimo. Akany Avoko est un centre d’accueil, d’éducation et de réinsertion pour des enfants en danger. Diner et nuit au centre.
    3h de marche. 250 m de dénivelées.

    Jour 6 : Ambohidratrimo
    Visite de la ferme et du centre le matin ; ce centre englobe dans son projet d’éducation : la fabrication de charbon vert, la production de biogaz, la récupération d’eau de pluie, la technique de paillage et d’agriculture urbaine. Déjeuner au centre puis visite de la colline sacrée d’Ambohidratrimo. Diner et nuit au centre à Ambohidratrimo.

    Jour 7 : Ambohidratrimo / Antananarivo / Antsirabe
    Transfert pour Antsirabe en véhicule (environ 4h), la ville des pousse-pousses, dans un paysage typique des hautes terres. Antsirabe se situe dans une région volcanique riche, surnommée le verger de Madagascar pour ses nombreux marchands de fruits et légumes que nous verrons en cours de route. Déjeuner puis visite de la ville suivie d'un temps libre. Diner et nuit dans une chambre d'hôtes à Antsirabe.

    Jour 8 : Antsirabe / Ibity / Ambohitrinimanjato
    Transfert en véhicule (20 min environ) jusqu’au départ de la randonnée ; nous partons pour l’ascension du mont Ibity qui culmine à 2254 m. Le sentier nous permet de découvrir la richesse floristique de la région : l’Uapaca bojeri ; cet arbre produit des fruits et est aussi un hôte du vers à soie. Celui-ci est très utilisé pour la conception des écharpes, des linceuls ou des lamba en soie (châle traditionnel malgache). Ibity abrite aussi des plantes succulentes endémiques comme l'aloes et le pachypodium. Ce mont a connu une intense fréquentation suite à la découverte de minerais de pierres semi-précieuses (quartz, tourmaline, topaze), et suite à l’extraction du talc. A mi-chemin vers le sommet, nous dominons la cuvette de Manandona et les courageux peuvent continuer jusqu'au sommet. Après cette randonnée en boucle, transfert à Ambohitrinimanjato où nous rejoignons notre gîte chez l'habitant. Diner et nuit au gîte.
    5h à 6h de marche. Possibilité de se rendre au sommet : prévoir 2h supplémentaires. 400 m de dénivelées (700 m si poursuite jusqu'au sommet).

    Jour 9 : Ambohitrinimanjato / Manandona / Ambohitrinimanjato
    Depuis notre gîte, nous partons à pieds à la découverte de la vallée de Manandona dans un paysage très différent de l'Ouest d'Antsirabe. Manandona est une cuvette avec une terre volcanique riche, traversée par un fleuve, permettant une diversité de cultures : riz, blé, pomme de terre, petit pois…
    Le zébu est ici très utilisé comme traction animale, le relief rendant presque impossible l’utilisation des motoculteurs. Au cours de notre randonnée, nous découvrons la vaste plaine rizicole, des villages magnifiques, les pierres levées (vestiges de son histoire ancienne), la vannerie, etc. Nous allons à la rencontre de familles qui nous expliquent le décorticage du riz. Déjeuner pique-nique durant la marche.
    La marche se termine à Ambohitrinimanjato où nous rejoignons notre gîte chez l'habitant.
    3h à 4h de marche. 200 m de dénivelées.

    Jour 10 : Ambohitrinimanjato / Betafo
    Transfert à Betafo (environ 45 min en voiture) et installation chez l’habitant.
    Nous partons en randonnée sur « la boucle des forgerons » à la découverte des us et coutumes de cette région. Nous découvrons les beaux paysages de rizières en terrasses ponctués de cascades, et traversons de jolis villages nichés au cœur de la végétation.
    Atelier de préparation du repas avec notre hôte, Madame Fy (à base de riz). Dégustation de notre repas et nuit au gîte.
    5 à 6h de marche. 350 m de dénivelées.

    Jour 11 : Betafo / Masiakampy
    Route pour Masiakampy située au bord du fleuve Tsiribihina. En cours de route, nous rencontrons des orpailleurs qui tamisent la terre aurifère, qu'ils transportent sur la tête dans des sacs depuis le gisement situé plus loin (et tenu secret par les habitants!). Nous descendons jusqu’au plateau de Bongolava puis dans la dépression de Betsiriry, une des régions les plus chaudes de Madagascar. Nous empruntons une piste de 10 km pour rejoindre notre hébergement chez l’habitant : nous sommes accueillis par la famille du batelier avec qui nous partons le lendemain.
    Diner et nuit à Masiakampy ou Miandrivazo.

    Jour 12 : Masiakampy : descente sur le fleuve Tsiribihina
    Nous partons à bord d’un bateau à moteur, équipé d’un solarium sur le toit et d’une petite cuisine permettant à l’équipage de nous préparer de bons petits plats tous les jours. Accompagnés d'un équipage aux petits soins composé de 4 personnes, nous débutons la descente en suivant le fleuve sur la plaine de Betsiriry. Nous entrons progressivement dans la petite gorge calcaire de Bemaraha. Première nuit de bivouac sur les berges du fleuve.

    Jour 13 : Descente sur le fleuve Tsiribihina
    Le matin, nous nous arrêtons admirer une magnifique cascade, avant de poursuivre notre navigation à travers des falaises de basalte richement décorées par des pachypodiums, aloès et autres plantes grasses. Les parois de ces falaises sont parfois habitées par les roussettes (chauves-souris). Visite du village de Berevo. Nuit en bivouac.
    6h de descente. 1h de baignade.

    Jour 14 : Belo-sur-Tsiribihina / Bekopaka
    Poursuite en bateau jusqu’au débarcadère de Belo-sur-Tsiribihina. Déjeuner à bord du bateau avant de prendre la route en début d'après-midi jusqu'à Bekopaka (4h).
    Nous nous installons à notre hôtel, appartenant à Tony, un guide passionné reconverti.

    Jour 15 : Bekopaka / petit Tsingy / Bekopaka
    Le matin, nous réalisons une descente en pirogue des gorges de Manambolo pendant environ 2h. Après le déjeuner, randonnée dans les petits Tsingy : nous progressons dans de petits canyons, à travers la forêt sèche constituée de plantes endémiques (et notamment celles à racines géantes). Peut-être aurons-nous la chance d’observer des lémuriens !
    Retour à l’hôtel à Bakopaka chez Tony.
    3h de marche.

    Activité optionnelle : Journée de randonnée (Via ferrata) dans les Grands Tsingy (60 € / personne). Transfert en voiture pour rejoindre le lieu de départ de la randonnée vers les Grands Tsingy (à 17 km). Classé Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1990, le Parc National de Bemaraha, situé à l'Ouest de Madagascar, s'étend sur 157 710 ha. Le plateau de Bemaraha d'altitude modérée (934 mètres), au relief déchiqueté, est constitué d'un dépôt de calcaires massifs, karstiques, à lapiez. Recouvert par la forêt dense et sèche de l'Antsingy, l'érosion de l'eau y a sculpté un réseau serré de profondes crevasses séparées par des lames cannelées et des pointes aiguës : les " Tsingy ".
    A noter qu’il s’agit d’un parcours en Via ferrata (matériel fourni par le parc).
    5h de marche. 400 m de dénivelées.

    Jour 16 : Bekopaka / Belo-sur-Tsiribihina / Kirindy
    Après le petit-déjeuner, cap sur Belo-sur-Tsiribihina, une riche vallée qui constitue le grenier à riz de Menabe. Déjeuner au Mad Zébu, puis traversée en bac. Nous découvrons la plaine de Menabe peuplée par ses immenses baobabs, jusqu’à Marofandilia. Arrêt à Marofandilia pour voir les travaux des artisans de l'ONG Fanamby : ils réalisent des sculptures sur bois mort pour entretenir la forêt et éviter ainsi les feux de forêts. Arrêt à l’allée des baobabs pour assister au coucher de soleil. Accueil par la communauté villageoise dans un gîte d’étape. Dîner et nuit au « Camp amoureux » appartenant à cette communauté villageoise, situé au milieu d’une forêt caducifoliée peuplée de lémuriens et de baobabs.

    Jour 17 : Kirindy / Morondava
    Balade à pied dans la forêt sèche de la réserve naturelle de Kirindy. Avec une superficie de 72 000 ha, la réserve est dotée d'un écosystème d'une richesse incroyable. Elle abrite de nombreuses espèces endémiques, comme le Lémur Catta. Départ pour Morondava (2h de route) et installation à l’hôtel.
    Nous partons ensuite pour un tour en pirogue à balancier sur le canal pour visiter le village traditionnel des pêcheurs de Betania. Dîner et nuit à l’hôtel.

    Jour 18 : Morondava
    Journée libre (en demi-pension, soit déjeuner libre) pour assister au retour des pêcheurs, échanger, comprendre le rôle de la femme dans les communautés malgaches et expérimenter la pirogue à voile et à balancier (si la météo le permet !). Dîner et nuit à l’hôtel.

    Jour 19 : Morondava / Antsirabe
    La route nous ramène dans les contrées montagneuses des hautes terres centrales. Arrêt au marché aux fruits d’Ambatomainty (tamarin et jujube). Déjeuner à Miandrivazo, et poursuite vers Antsirabe.
    Dîner et nuit en maison d’hôtes. 9h de route.

    Jour 20 : Antsirabe / Antananarivo
    Route jusqu'à Antananarivo et visite de la capitale depuis la ville haute par ses ruelles et ses quartiers historiques. Rencontre avec les habitants : artisans travaillant avec des objets de récupérations, lavandières.... Déjeuner au Combava non loin du marché artisanal. Balade au marché pour y réaliser vos derniers achats.
    Transfert à l'aéroport et vol pour la France. 3h de route.

    Jour 21 : Arrivée en France.

    Remarques
    Le programme des J1, J2, J20 et J21 pourra être légèrement modifié en fonction des horaires des vols.

    •Variante 16 jours : Il est possible d'effectuer ce voyage en 16 jours.
    Fiche technique disponible sur www.visiondumonde.org ou sur simple demande. Nous consulter.

    Niveau
    Facile. Le voyage comporte 7 journées principales de randonnée, la durée de marche variant de 3 à 6 heures par jour, mais avec des dénivelés faibles.

  • Informations pratiques

    Pays
    Situé dans l’Océan Indien, Madagascar est la cinquième île du monde ; une chaine montagneuse parsemée de massifs coupe l’île dans le sens nord-sud à une altitude moyenne de 1200 à 1500 mètres.
    Ile rouge, île continent, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire cette magnifique île encore préservée du tourisme de masse. Sanctuaire d’une nature unique au monde avec une faune et une flore d’exception, elle possède une grande variété de paysages. Tout aussi diverse est sa population aux origines indonésienne et africaine puisqu’elle compte une vingtaine d’ethnies différentes. Cette mosaïque de peuples lui confère une multiplicité de pratiques culturelles encore très présentes.
    Découvrir Madagascar, c'est se laisser surprendre. C'est aussi la satisfaction de participer au développement de l'un des pays les plus pauvres de la planète. La nature grandiose de cette île et l’accueil chaleureux des Malgaches sont un gage de réussite pour voyageurs en quête de rencontres, d’échange et d’authenticité.

    Informations générales
    Superficie : 587 040 km²
    Population : 24,24 millions d’habitants (estimation de la Banque mondiale 2015, faute de recensement depuis 1993).
    Capitale : Antananarivo
    Peuples et ethnies : Communautés d'Indo-Pakistanais, de Chinois, de Comoriens et d'Européens, dont une forte communauté de Français (environ 25 000).
    Langue : le malgache et le français
    Religion : Plus de 50% des Malgaches sont chrétiens, divisés presque également entre protestants et catholiques.
    Institution politique : régime transitoire (coup d'Etat) depuis 2009
    Chef de l’état, président de la transition : Hery Rajaonarimampianina (investi le 25 janvier 2014)
    Premier ministre : Olivier Mahafaly Solonandrasana (depuis le 10 avril 2016)
    Principales activités : agriculture, pêche, tourisme
    Principaux partenaires : France, Emirats Arabe Unis, Singapour, Chine, Allemagne.

    Climat
    L’île subit l’influence des alizés et de la mousson. Il existe deux saisons : la saison des pluies (saison chaude), de novembre à avril, et la saison sèche (saison fraîche), de mai à octobre.
    Sur la côte est, du nord-est au sud-est, règne un climat équatorial très humide le long de la côte entre les mois de janvier et mars.
    Au centre de l’île, les Hautes Terres se trouvent à une altitude qui varie de 1 200 à 1 500 m. Le climat peut-être assimilé à un climat de type subtropical à pluies estivales dominantes, avec des températures annuelles moyennes de l’ordre de 20°C.

    Formalités douanières (pour les ressortissants français) 
    Passeport valide 6 mois au moins après la date de sortie du territoire malgache et un visa. Chaque voyageur doit se charger personnellement de sa demande de visa (visa gratuit pour un séjour de moins de 30jours). Il est possible d’obtenir un visa à l’arrivée à Antananarivo, pour cela il faut vous munir de deux photos d’identité.

    Décalage horaire
    + 1 heure en été et + 2 heures en hiver par rapport à la France.

    Argent
    La monnaie est l'ariary (MGA)
    Taux de change : 1 € vaut environ 4011 MGA.
    Le plus simple est de partir avec des Euros. Votre guide vous indiquera où faire le change.
    Les cartes bancaires de type Visa ou Mastercard sont encore très peu acceptées pour les retraits cash.

    Santé
    Aucun vaccin n’est obligatoire. Il est toutefois vivement conseillé d’être à jour dans vos vaccins traditionnels (DTpolio, BCG...).
    Les vaccins contre les hépatites A et B et la fièvre typhoïde sont fortement recommandés. Une protection efficace contre les piqûres de moustiques est vivement conseillée (moustiquaire fournie) ainsi qu’un traitement anti-paludéen est fortement recommandé.
    Consultez votre médecin.
     

    Equipe locale
    Lanto RAZAFIMAHATRATRA
    Ayant vécu à Antsirabe, sa vie l’a rapproché depuis son jeune âge au monde rural, ses parents ayant tenu une ferme de vache laitière. Son rêve de jeunesse le préparait à devenir architecte, ayant suivi une formation en lycée technique de génie civil. Il poursuit ses études par un apprentissage de la langue anglaise, ce qui lui permit d’entrer dans une école de tourisme. Sa formation en BTS tourisme le marque à jamais : Madagascar, sa culture et sa nature devient sa passion. Puis, les voyages d’études obligatoires lui dévoilent la diversité de paysages du pays, un déclic est né sur la passion du voyage. Sa jeunesse au contact permanent avec le monde rural l’amène tout naturellement vers le tourisme responsable et solidaire, à travers lequel, il ne cesse aujourd’hui de faire partager sa passion.

    Remi RAKOTOSON  
    Sa jeunesse a été marquée par la musique ayant suivi des études de musique classique avant le baccalauréat. Il poursuit par un cursus en Médecine tout en étant partagé entre la musique et les études et c’est la musique qui l’emporte : en 1982, il forme un groupe bien connu « tarika REMI ». De 1986 à 1995, il devient professeur de sciences naturelles, mathématiques et physique dans un collège privé. Il découvre le tourisme équitable et solidaire lors d’une rencontre. En 1999, il obtient le diplôme de guide accompagnateur national et encadre depuis cette date des circuits de randonnée dans la région de Vakinankaratra.

    Hébergements
    Les conditions d'hébergement sont simples dans les villages chez l'habitant, en bivouac ou en chambre d'hôtes, et en bon confort dans les gîtes et hôtels. Les tarifs sont calculés sur la base d’un hébergement en chambre double. Si vous voyagez seul, vous pourrez être regroupé avec une personne de même sexe.
    Toutefois, si la composition du groupe devait vous amener à être seul dans une chambre, aucun supplément ne vous serait facturé. 
    Pour ce circuit, vous pouvez aussi choisir de réserver une chambre individuelle (supplément de 430 € à régler à l'inscription).

    Remarque
    Ce voyage est destiné aux voyageurs en quête de rencontres, d’échange et d’authenticité. Mais il a aussi pour vocation de donner aux populations locales la possibilité de s’exprimer. Vous êtes leurs invités. 
    La richesse du voyage est de pouvoir les côtoyer, de participer à leurs activités, de connaître un peu mieux leur mode de vie au quotidien et d’échanger avec elles. Beaucoup de personnes qui nous accueillent sur le parcours ne sont pas des professionnels du tourisme. Ce voyage demande donc un goût pour la découverte, une certaine philosophie, peut-être aussi de la patience.

     

  • Tourisme solidaire

    Décomposition du prix du voyage


     

    Projets de développement
    Dans le cadre du circuit “Mosaïque Malgache d'Est en Ouest", 60 € du prix de chaque voyage est destiné à alimenter un fonds de développement.
    Quelques exemples de projets financés grâce au fonds de développement : 
     Soutien au Club de Jeunes de Vohimana (Projet porté par l'ONG "l'Homme et l'environnement" et les animateurs de l'association 2HY). Dans la commune d'Ambavaniasy, un club de jeunes se structure, proposant des activités portant à la fois sur l'éducation, la santé, la formation professionnelle, le sport et la culture. Les fonds reversés par Vision du Monde permettront la construction d'un local en dur, le parrainage professionnel de 5 jeunes et l'animation globale de la structure.
    • Centre d'accueil Akany Avoko à Ambohidratrimo : situé dans la partie nord-ouest d'Antananarivo (à proximité de l'aéroport) au sein d'une forêt de 3 hectares, ce centre a pour objectif principal l’éducation scolaire et morale des enfants jugés « en danger » (abandonnés, maltraités,…) ; ils sont placés dans ce centre par décision du Juge des Enfants. Le centre héberge actuellement 151 enfants, tous internes dont 12 poursuivent leurs études à l’université. L'éducation inclut plusieurs activités : formation religieuse, activités ludiques et sportives (football, basket, danse, musique, chorale...), activités de loisirs (bibliothèque, potager...). Les enfants sont sensibilisés dès leur jeune âge à l'approche écologique : pratique des techniques de paillage au jardin, agriculture urbaine, récupération de l'eau de pluie pour différentes utilisations dont le jardinage, production de biogaz, récupération de magazines et bouteilles plastiques... Ce centre a ainsi pour vocation d'accompagner ces enfants pour qu'ils deviennent des adultes autonomes et responsables (visite le J6).
    • Projet d'écotourisme dans la réserve de Kirindy, avec l'ONG Fanamby : en partenariat avec des associations de riverains, mise en place d'une structure d'accueil, "le Camp amoureux", pouvant accueillir des touristes. Cette structure créatrice d'emplois regroupe à la fois des guides locaux, jardiniers, cuisinières, femmes de chambre, menuisiers, sculpteurs... Les sculpteurs créent leurs oeuvres d'art à partir du bois mort récupéré dans la forêt, ce qui permet d'entretenir cette dernière et d'éviter que les feux s'y propagent (visite le J11).

     


    Retrouvez tous nos projets sur www.visiondumonde.org


    Solidarité climatique
    Avec le programme CO2Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en soutenant un projet bénéfique pour le climat. 
    Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant participer à une action de Solidarité climatique en soutenant un des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat.
    Pour ce voyage au Madagascar, votre participation volontaire est de 106 €, ramenée à 36,04 € après déduction fiscale maximum.

  • Avis

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.