Ouzbékistan

Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral

Plus que 65 places disponibles !

Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral

Sur les traces des grands voyageurs comme Marco Polo, ce voyage nous transporte sur la Route de la Soie qui reliait la Chine à l’Occident à l’époque des grandes caravanes du désert. L’Ouzbékistan nous émerveille par la grâce de son héritage architectural et culturel... 

Téléchargez La fiche technique

Avis des voyageurs : 1

A partir de 2 495,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Sur les traces des grands voyageurs comme Marco Polo, ce voyage nous transporte sur la Route de la Soie qui reliait la Chine à l’Occident à l’époque des grandes caravanes du désert. L’Ouzbékistan nous émerveille par la grâce de son héritage architectural et culturel. Notre itinéraire nous conduit à la découverte de ses villes millénaires : Samarkand avec ses imposants monuments hérités du règne de Tamerlan, Boukhara surnomée “la perle du désert” et Khiva, véritable curiosité avec ses minarets et coupoles turquoise. Les rencontres chaleureuses avec la population locale des villages ruraux et les pasteurs nomades du désert enrichissent ce voyage dans le temps, au coeur de l’Asie Centrale.

  • Points forts

    • Samarkand, cité légendaire aux trésors architecturaux
    • Le patrimoine historique et architectural de Boukhara et Khiva
    • L'exploration de la région éloignée de la mer d'Aral
    • Le Musée Savitsky à Noukous, l’un des plus beaux musées d'art ouzbek
    • La rencontre avec la population locale dans les villages ruraux et avec l’association de soutien aux enfants Lyuli de Samarkand
    • Une nuit dans une yourte aux forteresses du Karakalpakstan

  • Itinéraire

    Jour 1 : Vol France / Tashkent
    Accueil à l’aéroport par notre guide. Transfert jusqu’à notre hôtel à Tashkent. Nuit à l’hôtel.

    Jour 2 : Tashkent
    Dans la matinée, nous commençons la visite de Tashkent, la plus grande ville de l'Asie Centrale. La ville a été reconstruite après le tremblement de terre de 1966 et a conservé un caractère typiquement soviétique : le métropolitain, l'Opéra d’Etat et le Ballet, de nombreux musées dont le musée de l'Histoire du peuple de l'Ouzbékistan à partir duquel nous commençons à nous faire une première idée de l'histoire du pays. L’après-midi, nous poursuivons dans la vieille ville par la visite des médersas (écoles coraniques) Abdul Kassim et Barak Khan, le mausolée Kaffal Shoshi et la bibliothèque de la mosquée Teyashayakh qui héberge le Coran d’Othman, datant du VIIème siècle et considéré comme le plus ancien dans le monde. Nuit à l'hôtel.

    Jour 3 : Tashkent / Samarkand
    Départ tôt le matin pour Samarkand. Installation dans un B&B dans l'après-midi et premier contact avec la ville. Pendant des siècles, Samarkand a été au centre de l'imaginaire et des récits de voyageurs ; elle doit beaucoup à l‘extraordinaire travail architectural et artistique de Timour et son petit-fils Ulugh Beg. Au cours d’une promenade, nous profitons d’un moment de détente en sirotant un thé dans un chaikhana typique et nous pourrons rencontrer les étudiants de l'Institut des Langues Etrangères de Samarkand, formation appréciée des jeunes leur permettant de travailler comme guides touristiques ou de poursuivre leurs études à l'étranger. Nuit au B&B.

    Jour 4 : Samarkand
    Journée de visite du patrimoine historique et architectural de Samarkand avec un guide culturel local. Nous partons à la découverte de la place monumentale du Reghistan au coeur de la ville, du mausolée grandiose de Gour-Emir qui renferme le tombeau de Tamerlan, de la nécropole de Shah-i-Zinda et de l'observatoire astronomique de Ulugh Beg.
    Nuit au B&B.

    Jour 5 : Samarkand
    Journée consacrée à la découverte d'un autre visage de la ville, loin des routes touristiques habituelles. Nous nous intéressons aux témoignages et souvenirs des différentes minorités qui ont vécu et vivent dans la ville (Juifs, Tadjiks, Coréens), et nous attardons dans le plus ancien quartier de la ville, maintenant habité principalement par des gitans Lyuli. Nous découvrons la mahalla, mot désignant le quartier, premier maillon de l’organisation sociale et religieuse en Ouzbékistan, dirigé par un "conseil des anciens", puis nous visitons l'école maternelle fréquentée par des enfants Lyuli. Nuit au B&B.

    Jour 6 : Samarkand / Village d’Ashrof ou de Sentob
    Le matin, nous quittons Samarkand et faisons route vers la région du lac Aydar Kul à la découverte des villages ruraux. La journée est consacrée à la rencontre avec les villageois afin de comprendre la vie locale et à une balade dans les alentours. Selon la saison et la taille du groupe, nous sommes hébergés dans le village d’Ashrof ou de Sentob, proches l'un de l'autre. Déjeuner, dîner et nuit en familles.

    Jour 7 : Village d'Ashrof ou de Sentob / Boukhara
    Transfert à Boukhara. En chemin, nous visitons le caravansérail Malik Rabat. Déjeuner à Boukhara puis installation dans un petit hôtel dans le centre historique de la ville. Première visite de la ville. Boukhara est une véritable perle du désert de l'Asie Centrale, l'endroit idéal pour admirer l'architecture du Turkestan et se plonger dans l'histoire de la région. Le centre historique de la ville présente des styles d’architecture couvrant une dizaine de siècles et comprend un grand nombre de monuments : médersas, mosquées, minarets, palais et une grande forteresse. Au cours de notre visite, nous aurons le temps de découvrir le travail des artisans locaux et de visiter un bazar réputé pour ses épices. Nuit à l’hôtel.

    Jour 8 : Boukhara
    Nous visitons le riche patrimoine architectural et artistique de la ville en compagnie d’un guide culturel local : l'Arche (la citadelle), la place Labi Hauz avec ses médersas, le mausolée Samani, le minaret Kalon, la médersa de Ulugh Beg, ainsi que les marchés couverts qui parsèment la vieille ville. Nuit à l’hôtel.

    Jour 9 : Boukhara
    Excursion au complexe Bagautdin Nakhshbandi, un centre important du soufisme (XIVème – XVIème siècle), situé à environ dix kilomètres du centre-ville, et à la résidence d'été du dernier émir de Boukhara.

    L’après-midi, visite de la nécropole de Chor Bakr et de la Chor Minor (quatre minarets d’une ancienne médersa). Nuit à l’hôtel.

    Jour 10 : Boukhara / Khiva
    Journée de transfert jusqu’à Khiva (470 km, 10 heures). Nous traversons une grande étendue du désert Kyzylkoum (désert de sable rouge), l'un des déserts les plus arides au monde, dans la région de Khorezm, entre le fleuve Amou-Daria et le Turkménistan.
    Nuit dans un hôtel de caractère.

    Jour 11 : Khiva
    Khiva est une “ville-musée”, étape importante sur la Route de la Soie. Retranchée derrière des murailles de briques crues hautes d'une dizaine de mètres, Khiva était l'ultime étape des caravaniers avant de traverser le désert en direction de l'Iran. Tout au long de la journée, nous découvrons les nombreux monuments de Khiva accompagné par un guide culturel local : la citadelle Ichon Qala, la médersa Mohammed Amin Khan, le minaret Kalta Minor, la mosquée Juma, le palais Tash Hauli...
    Nuit à l’hôtel à Khiva.

    Jour 12 : Khiva / Forteresses du Karakalpakstan
    Départ de Khiva pour explorer la région reculée du Karakalpakstan, avec ses forteresses perdues. Ce semi-désert comporte une cinquantaine de forteresses, construites à une période antérieure à la Route de la Soie, lorsque la zone du delta de l'Amou-Daria s'appellait Khorezm. Parmi les différentes forteresses, nous nous intéressons principalement à l'une des plus impressionnantes et la mieux conservée, le Ayaz Kala, qui du haut d'une colline, offre une vue admirable sur le désert environnant, les monts Sultan Uvays et le lac Ayaz Kul.
    Dîner et nuit dans un campement de yourtes, mis en place par les villageois non loin de la forteresse.

    Jour 13 : Noukous
    Transfert à Noukous, la principale ville de l'extrême ouest de l'Ouzbékistan, dans la région de la mer d'Aral. Installation dans un petit hôtel. Visite du joyau de la ville: le musée Igor Savitsky d’art ouzbek. C’est l'un des plus beaux musées d'art dans le monde : il abrite une collection d’environ 85 000 pièces, interdite à l'époque de Staline car reconnue comme "non-conforme" selon les codes du réalisme socialiste soviétique. Dans l'après-midi, excursion autour de Noukous pour visiter la nécropole de Mizdakhan, vieille de plus de deux mille ans, et la Gyaur Kala, la forteresse légendaire des zoroastriens (adeptes du zoroatrisme, une des plus anciennes religions du monde) construite au IVème siècle avant JC et détruite par Gengis Khan en 1220. Nuit dans un petit hôtel.

    Jour 14 : Noukous / Moynak / Noukous / Tashkent
    Nous partons à Moynak, un ancien village de pêcheurs autrefois très prospère, situé sur les rives de la mer d'Aral. Aujourd'hui, il ne reste que les épaves rouillées des navires sur les dunes de sable à plusieurs kilomètres de ce lac salé qui est presque complètement asséché. Cette visite sera l'occasion d'étudier et de réfléchir sur les problèmes environnementaux majeurs auxquels le pays a dû faire face pendant et après l'effondrement de l'URSS et les conséquences des décisions économiques prises au cours de la période soviétique.
    Dans l’après-midi retour à Noukous pour le vol intérieur jusqu’à Tashkent.Tard en soirée, vol international pour la France.

    Jour 15 : Arrivée en France


    Remarque

    Le programme des J2 et J14 pourra être modifié en fonction des horaires des vols.
    Ce circuit est réalisé en partenariat avec la coopérative de voyages solidaires italienne Viaggi Solidali.

    Niveau
    Facile. Quelques balades lors de la visite de sites. 

  • Informations pratiques

    Pays
    L'Ouzbékistan est un pays d'Asie Centrale, totalement enclavé au cœur du continent asiatique.
    En reliant la Chine à l’Occident, la Route de la Soie a joué un rôle primordial dans le développement économique et culturel de l’Ouzbékistan. Les trois villes incontournables de Samarkand, Boukhara et Khiva renferment des chefs d’œuvres architecturaux du Moyen Age : mosquées aux minarets richement décorés, caravansérails aux dômes turquoise plantés aux portes du désert…
    Après avoir été le territoire des grands empires Mongols et Turcs, la région a subi à partir du XIXème siècle l’influence croissante du monde russe, avant de tomber sous le contrôle tsariste puis soviétique.
    Indépendant depuis 1991, le pays a dû faire face à une période difficile de transformations économiques et sociales. Il connaît un taux élevé d'émigration et une désindustrialisation.
    Notre voyage vous entraine dans les pas d’Alexandre le Grand et de Tamerlan, depuis les steppes infinies jusqu’au désert de Kyzylkoum et de Karakalpakstan.
    Il mêle le charme des visites culturelles, la magie de la Route de la Soie, la découverte d’activités artisanales florissantes, la rencontre avec une population locale très hospitalière à une réflexion sur les changements complexes auxquels le pays a dû faire face : héritage de l'URSS, minorités ethniques, catastrophe écologique de la mer d’Aral…

    Informations générales
    Superficie : 447 800 km2
    Population : 30 millions d’habitants, c’est le pays d’Asie centrale le plus peuplé.P
    Capitale : Tashkent (2,3 millions d’habitants)
    Composition ethnique : Ouzbeks (80%) ; Russes (6%) ; Tadjiks (4 % ) ; autres (10 %)
    Langues : l’ouzbek est la langue nationale depuis l’indépendance, mais le russe reste encore très pratiqué dans l’ensemble du pays, tadjik et karalkalpak
    Religions : environ 88 % de musulmans, majoritairement sunnites ; 9 % de chrétiens, majoritairement des Russes orthodoxes.
    Institution politique : régime présidentiel fort
    Président : Shavkat Mirziyoyev depuis 2016
    Premier ministre : Abdulla Oripov depuis 2016
    Principales activités : l'agriculture (coton), les ressources minières et énergétiques (or, cuivre, uranium, gaz naturel et pétrole), le tourisme.
    Principaux partenaires : Russie, anciens pays soviétiques, Corée du Sud, Chine, Turquie, UE
    PIB par habitant : 1850 $


    Climat
    Le climat est nettement continental avec des précipitations rares et de grandes variations de température en fonction de la saison et l'heure de la journée.
    Les étés sont très chauds et les hivers froids avec de la neige.
    Les périodes les plus propices pour voyager sont le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre-octobre). Ces deux saisons sont les plus douces et les zones désertiques sont plus accessibles.
    Il est possible de voyager en été à condition de se protéger efficacement du soleil.

    Formalités douanières
    Passeport valide 3 mois au moins après la date de sortie du territoire et un visa. 
    Chaque voyageur doit se charger personnellement de sa demande de visa qui est à effectuer auprès de l’Ambassade de l’Ouzbékistan en France (à Paris). Le formulaire de demande de visa s’obtient à l’ambassade ou peut être téléchargé en ligne sur le site de l’ambassade. Il faut fournir, en plus du passeport et du formulaire, 1 photo d'identité.
    Il faut compter 8 jours pour obtenir le visa, et celui-ci coûte 70 € pour 15 jours (visas à entrée simple).

    Décalage horaire
    + 4 heures en hiver et + 3 heures en été par rapport à la France.

    Argent
    La monnaie est le soum ou sum ouzbek (UZS) 
    Taux de change : 1€ vaut environ 3000 UZS
    Les cartes de crédit type Visa, American Express… sont très peu acceptées et les distributeurs automatiques de billets extrêmement rares. 
    Les bureaux de change sont nombreux. Le plus simple est de partir avec de l’argent liquide en Euros et de changer sur place. Votre guide vous indiquera où le faire.

    Santé
    Aucun vaccin n’est obligatoire. Il est toutefois nécessaire d’être à jour dans vos vaccins traditionnels (DTPolio, BCG...). Les vaccins contre les hépatites A et B et la fièvre typhoïde sont recommandés.
    Le climat sec durant la plus grande partie de l'année assure des conditions d'hygiène optimales et aucun risque de santé particulier. 
    L'eau du robinet n’est pas potable et il est recommandé d’y prêter une attention particulière lors des journées dans les villages ruraux et les yourtes.

    Equipe locale
    Ce voyage est proposé en partenariat avec Viagggi Solidali, coopérative italienne de voyages responsables, installée à Turin.
    Ce voyage a été mis en place en collaboration avec Marco Buttino, historien à l'Université de Turin, expert de l'histoire de l'Ouzbékistan, et Nargiza Salokhutdinova, jeune guide ouzbek émigré en Italie. Toutes les visites sont accompagnées par l'un des experts dans le pays, Massimo Toscani et Piera Viale, professeurs à l'Institut des langues étrangères de Samarkand. Massimo et Piera ont longtemps vécu en Ouzbékistan, travaillant depuis de nombreuses années en tant que professeurs de langue italienne pour les étudiants locaux. Les visites culturelles à Samarkand, Boukhara et Khiva sont réalisées par des guides locaux ouzbeks.
    Les accompagnateurs sont francophones, les guides locaux sont francophones ou russophones (dans ce cas, la traduction en français se fera par les accompagnateurs).

    Hébergement
    L’Ouzbékistan est une destination où le tourisme équitable et solidaire est encore peu développé. L’hébergement chez l’habitant est soumis à autorisation du gouvernement et reste donc marginal. Aussi, nous avons fait le choix de vous permettre de découvrir une diversité d’hébergements, chacun étant caractéristique du lieu où il se trouve.
    A Tashkent, nous sommes logés dans un grand hôtel de l'époque soviétique (récemment rénové mais ayant conservé l’atmosphère de l'époque). Nous sommes hébergés dans un petit B&B dans la vieille ville de Samarkand.
    A Boukhara et Khiva, nous séjournons dans de petits hôtels hérités du patrimoine historique (maisons anciennes et médersas).
    Dans les villages ruraux d’Ashrof ou de Sentob, nous passons une nuit dans des maisons appartenant à des familles locales.
    A Karakalpak, nous dormons dans un campement de yourtes nomades, au cœur du désert.
    Nous passons notre dernière nuit à Noukous dans le seul hôtel de la région.
    Les tarifs sont calculés sur la base d’un hébergement en chambre double avec salle de bain privative sauf pour les nuits dans le village et dans les yourtes (salles de bain communes). Si vous voyagez seul, vous pourrez être regroupé avec une personne de même sexe. Toutefois, si la composition du groupe devait vous amener à être seul dans une chambre, aucun supplément ne vous serait facturé.

  • Tourisme solidaire

    Décomposition du prix du voyage
     

    Projets de développement
    Dans le cadre du circuit "Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d’Aral”, 70 € par voyageur sont destinés à soutenir les actions menées en faveur des enfants roms Lyuli de Samarkand d’une école maternelle, en partenariat avec l'organisation italienne “Asilo di Samarcanda” : achat de fournitures scolaires, restauration des bâtiments de l’école et formation des enseignants.

    Solidarité climatique
    Avec le programme CO2Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en soutenant un projet bénéfique pour le climat. Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant participer à une action de Solidarité climatique en soutenant un des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat.
    Pour ce voyage en Ouzbékistan, votre participation volontaire est de 64 €, ramenée à 21,76 € après déduction fiscale maximum.

     

  • Avis
    Le 12/07/2016 par Francois Lopez

    Sur la route de la soie, de Samarkand à la mer d'Aral

    L'Ouzbékistan est un pays à découvrir. Le voyage proposé est très bien organisé. Le guide italien maitrise bien le français et il est très compétant. le chauffeur est très serviable. La population est paisible, les gens sont très gentils et pratiquent un islam modéré. , les villes sont propres et l'on est complétement en sécurité parmi eux. Les monuments sont splendides et l'état à fait un gros effort de restauration. Les Français sont bien perçus et bien accueillis. Les Ouzbeks sont content des actions de Vision du Monde sur place et les en remercie. La nourriture est variée. il faut être difficile pour ne pas trouver un plat a ça convenance. Le groupe constitué de 7 personnes 4 français et 3 italiens s'est bien entendu se qui à agrémenté ce voyage.
    Seul reproche beaucoup de policier et de contrôles mais cela évite les action terroristes des pays limitrophes.
    Je recommande vivement d'aller découvrir ce pays qui s'ouvre au tourisme avant qu'il ne soit trop envahit.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.