Maroc

Voyage scolaire - Maroc, Rencontres dans l'Atlas

Situé au coeur du village traditionnel d'Aït Ayoub, dans les montagnes de l'Atlas, ce voyage scolaire permet aux élèves de découvrir un mode de vie rural préservé, entre présent et passé,  au travers d’ateliers thématiques sur les travaux agricoles, l’architecture, l’eau, la cuisine,...

Téléchargez La fiche technique

A partir de 690,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Ce voyage invite à se sédentariser au sein d’un village rural traditionnel marocain. Situé au cœur de l’Atlas et dominé par la majesté du M’Goun (4068m), il est le refuge d’un monde berbère vivant comme hors du temps. Nous logerons au cœur du  village dans le gîte d’Aït Ayoub, bâtisse traditionnelle construite en tabout (pisé).
    En participant à la vie du village au travers d’ateliers thématiques sur les travaux agricoles, l’architecture, l’eau et la cuisine, nous découvrirons un mode de vie rural préservé, entre présent et passé. La rencontre avec les enfants de l’école maternelle d’Ibakaliwane et les échanges avec des professionnels du tourisme viendront étayer notre réflexion.

  • Points forts

    - La découverte d’une région caractéristique : les montagnes du Haut-Atlas
    - Une immersion dans la vie rurale marocaine
    - La participation aux travaux agricoles
    - Les ateliers à thèmes en petits groupes
    - La rencontre avec les enfants et l’enseignant de l’école maternelle d’Ibakaliwane

  • Itinéraire

    Jour 1
    Vol France / Marrakech. Accueil à l’aéroport de Marrakech par notre guide.
    Transfert aéroport / hôtel. Nuit à l’hôtel à Marrakech.

    Jour 2
    • Matin :
    Départ en minibus pour le gîte d’Aït Ayoub dans la vallée des Aït Bouguemez. Accueil par Lahoucine, installation au gîte et déjeuner.
    durée du transfert : 4h30
    • Après midi :
    Première approche de la vallée des Aït Bouguemez par une lecture de paysage depuis les crêtes d’Adazene. C’est le lieu idéal pour comprendre l’origine géologique de la vallée et avoir un regard sur l’histoire et les traditions des villages alentours.
    2 heures de marche.
    • Dîner et nuit au gîte.

    Jour 3
    • Matin :
    Groupe 1 : atelier sur l’architecture en pisé. Encadré par un ouvrier maçon, vous vous attelez à la construction d’un mur selon la technique traditionnelle.
    Groupe 2 : rencontre avec les enfants et enseignants de l’école maternelle d’Ibakaliwane. Vous partagerez un temps de classe en présence des enfants et de l’enseignant, et pourrez peut-être à votre tour animer une activité avec les enfants.
    • Après-midi : rotation des groupes
    Groupe 1 : rencontre avec les enfants et enseignants de l’école maternelle d’Ibakaliwane.
    Groupe 2 : atelier sur l’architecture en pisé.
    • Dîner et nuit au gîte.

    Jour 4
    • En petits groupes, sur la journée, nous participerons aux travaux des champs avec les femmes et les hommes du village. Ce sera l’occasion de s’initier aux pratiques culturales : labour, plantation, ramassage de luzerne…....
    • Dîner et nuit au gîte.

    Jour 5
    • Matin :
     Atelier tourisme et développement : visite de gîtes, rencontre de guides de montagne et de responsables du tourisme dans la vallée. Approche de l’impact du tourisme et de son rôle en tant que moteur de développement local. Les élèves seront divisés en 2 groupes qui rencontreront successivement les différents acteurs.
    • Pause déjeuner dans un autre gîte.
    • Après-midi :
    Ateliers en inversant les groupes du matin.
    • Dîner et nuit au gîte.

    Jour 6
    • Matin :
    Atelier « les enjeux de l’eau » : découverte des techniques traditionnelles d’irrigation, des problèmes de sécheresse. Visite des puits creusés autour du village pour l’irrigation et le réseau d’adduction d’eau.
    • Après-midi
    Atelier cuisine : les élèves participeront à la préparation de la soirée méchoui.
    • Soirée méchoui avec les villageois.
    • Nuit au gîte.

    Jour 7
    Transfert pour Marrakech. Déjeuner en cours de route.
    Visite libre de Marrakech l’après-midi.  Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

    Jour 8
    Transfert à l’aéroport de Marrakech. Vol Mazrrakech/France.

    Remarques :
    • Afin de faciliter les échanges avec la population locale, les étudiants sont répartis en 2 groupes.
    • Le programme des jours 1 et 8 pourra être modifié suivant les horaires des vols.

  • Informations pratiques

    Pays

    LE HAUT ATLAS CENTRAL
    Al Maghreb Al Aksa, le pays de l’extrême couchant, est un pays de montagnes. Celles-ci occupent près de 21% du territoire marocain et abritent plus de 26 % de la population nationale. Le Haut Atlas central, massif le plus étendu et le plus impénétrable, culmine au M’goun à 4068 m d’altitude. De larges vallées, souvent difficiles d’accès, se cachent dans les plis de ces puissants reliefs et abritent un monde berbère vivant comme hors du temps. La vallée des Aït Bouguemez, littéralement la vallée de “ceux du milieu” occupe le cœur de ce massif. C’est une région de transition entre fiers éleveurs semi-nomades et paysans sédentaires passés maîtres dans l’art de l’irrigation et de la construction de bâtisses en tabout (pisé), entre dialectes tachalhayt et tamazight. Une multitude de villages s’égrènent le long d’une vaste mosaïque de cultures aux couleurs éclatantes et changeantes. Cette région nous tient particulièrement à cœur puisque c’est de la rencontre avec des paysans de la vallée qu’est née Vision du Monde. Aussi vous y serez un peu comme chez vous…

    MARRAKECH
    Connue sous le nom de "perle du sud" ou de "ville rouge" Marrakech se situe au sud-ouest du Maroc, proche des montagnes de l'Atlas et aux portes du désert.  Peuplée d’environ 1,3 millions habitants (Marrakchis), c'est la troisième plus grande ville du Maroc après Casablanca et Rabat. Elle est divisée en deux parties distinctes :
    - la médina ou ville historique entourée de 19 portes en pisé, elle renferme une bonne partie des trésors historiques et architecturaux de la ville,
    - la ville nouvelle dont les quartiers principaux s'appellent : Guéliz et Hivernage. Plus moderne ces quartiers rassemblent les centres hôteliers et d’affaires de la ville. Fondée en 454 de l’Hégire (1062 de l’ère chrétienne), Marrakech devient très vite un centre culturel et religieux influent du monde musulman. Aujourd’hui encore le visiteur est frappé par l’énergie qui se dégage de la ville, le rythme de la vie y est intense et continu. Bercé entre couleurs, parfums et mouvement chaque voyageur rentre comme imprégné de cette ambiance particulière.

    Informations générales
    Superficie : 710 850 km² (avec le Sahara Occidental)
    Population : 30,4 millions d'habitants
    Capitale : Rabat
    Peuples et ethnies : Arabes, Berbères, Maures, minorité juive
    Langues : langue officielle arabe et français. Dialecte berbère.
    Religion : Islam
    Institution politique : monarchie constitutionnelle et héréditaire
    Chef de l'Etat, Roi du Maroc : Mohammed VI (depuis 1999)
    Premier ministre : Saâdeddine El Othmani depuis avril 2017
    Principales activités : agriculture, minerai, tourisme, pêche
    Principaux partenaires : France, Espagne, Italie

    Climat
    Situé à l'intersection de la Méditerranée et de l'Atlantique d'une part, et du Sahara d'autre part, la chaîne de l'Atlas faisant tampon, le Maroc présente des caractéristiques climatiques diverses. Méditerranéen au Nord, océanique à l'Ouest et désertique au Sud, on peut sentir dans les hauteurs une influence montagnarde, avec des températures souvent fraîches et de fréquentes précipitations d'octobre à mai (neige). On observe en dehors des régions côtières, plus tempérées, des écarts de température parfois considérables dans une même journée. L'ensoleillement est toutefois très important, et les pluies sont rares en été. Il est possible de voyager dans l'Atlas tout au long de l'année. L'été est la saison idéale pour les grandes randonnées itinérantes, l'altitude élevée (1600 à 4000 m) préservant des torpeurs de la plaine. Au printemps et à l'automne, on privilégiera les randonnées dans les vallées. Enfin, pourquoi ne pas profiter de la période de repli qu'est l'hiver en ces hautes terres, pour séjourner au gîte d'Aït Ayoub ?

    Formalités douanières
     Pas de visa. Passeport en cours de validité. Dans le cas de séjours organisés avec arrivée sur Marrakech, la carte d'identité est tolérée si elle est accompagnée d'un voucher (ou bon d'échange). Ce voucher est à nous réclamer impérativement avant votre départ.

    Décalage horaire : -1h par rapport à la France.

    Argent
    La monnaie du Maroc est le Dirham (DH). Taux de change : 1 € vaut environ 11 DH. L'importation et l'exportation de Dirhams sont interdites. Il faut donc changer en arrivant au Maroc. On trouve des bureaux de change à l'aéroport de Marrakech (ouverts très tard). Les cartes bancaires de type Visa ou Mastercard sont largement acceptées dans les grandes villes (paiement ou retrait cash). En revanche dans les campagnes, il faut se munir de liquide en petites coupures.

    Santé
    Pas de vaccin obligatoires, mais il est fortement recommandé d'être à jour du DTpolio (animaux de bât). Pour des séjours prolongés, les vaccins contre la fièvre typhoïde, les hépatites A et B sont recommandés


    Hébergements
    Le gîte d’Aït Ayoub
    Situé à 1850 m d’altitude, dans un petit hameau de la vallée des Aït Bouguemez, le gîte d’Aït Ayoub est une solide bâtisse de pisé blottie sous des noyers centenaires, face aux crêtes du jbel Waougoulzat. Compte tenu de l’isolement de la vallée, le confort est simple mais suffisant : WC, lavabos, douches, petits dortoirs, chambres (capacité d’une trentaine de places). Ce gîte, d’une capacité d’une trentaine de places, est labellisé GTAM (Grande traversée des Atlas Marocains) et Accueil Paysan.

    Nuits à Marrakech
    Pour les voyages scolaires, les nuits à Marrakech sont prévues à l’hôtel. 

  • Tourisme solidaire

    Projets de développement
    Dans le cadre du voyage «Rencontre dans l'Atlas »,  20 € sont destinés à soutenir des actions de développement.

    Quelques exemples de projets financés grâce au fonds de developpement
    •Appui à une gestion raisonnée des déchets dans le village d'Ibakaliwane (2014)
    •Construction de toilettes pour l’école primaire dans le village d’Ibakaliwane (2013)
    •Prolongation du mur de protection de l’école primaire dans le village d’Ibakaliwane (2013)
    •Soutien à l’institutrice de l’école maternelle du douar d’Ibakaliwane (2013)
    •Travaux de réhabilitation du réseau d’adduction d’eau potable dans le village d’Ibakaliwane(2010-2011-2012)
    •Soutien à l’institutrice de l’école maternelle du douar d’Ibakaliwane (2012)
    •Accès à l’eau potable pour les habitants du village de Tibghiwin (2010-2011)
    •Construction et équipement informatique et audiovisuel d’un centre d’accueil pour les jeunes filles scolarisées au collège de Tabant.(2010)
    •Achat de mobilier et de matériels pédagogique pour l’école primaire de Tissente.(2010)
    •Construction d’une école maternelle pour améliorer les conditions d’accès à l’enseignement pourles tout petits enfants du village d’Ibakaliwane.(2008-2009)
    •Système d’adduction d’eau potable pour le village de Tissent.(2006)
    Vous pouvez suivre l'évolution des projets de développement sur la page"nos projets de développement"de notre site.

    Solidarité climatique.
    Avec le label CO2Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en compensant les émissions de CO2 émises par son activité.
    Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant choisir d’atténuer votre empreinte écologique. En optant pour la compensation des gaz à effets de serre émis lors de vos voyages, vous soutenez des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat.
    Pour ce voyage au Maroc, votre participation volontaire est de 31 €, ramenée à 1 0,54 € après déduction fiscale maximum.

  • Equipe locale

    Lahoucine

     

     «  Je m’appelle Lahoucine et je suis originaire de la vallée des Aït Bouguemez au Maroc. Je suis le partenaire marocain et accompagnateur en montagne de Vision du Monde depuis 1993. J’ai choisi de travailler avec cette structure car je voulais m’impliquer dans les projets de développement de ma vallée tout en faisant découvrir ma culture marocaine aux voyageurs à travers des voyages équitables et solidaires au Maroc. »





    Abdellah

     « Je m’appelle Abdellah et je suis le fils de Lahoucine. J’ai obtenu mon diplôme d'accompagnateur en montagne en 2014 au Maroc. Actuellement, je poursuis des études de droit et de langues en parallèle de mon activité d'accompagnateur. Je suis très motivé pour poursuivre le tourisme solidaire que mon père a développé dans la vallée des Aït Bouguemez au Maroc. C’est pour cette raison que je travaille aujourd’hui avec Vision du Monde en tant que guide de voyages équitables et solidaires au Maroc. »

     

    Hamad

     

    « Je m’appelle Hassan et je suis originaire des Aït Bououli au Maroc. Je suis aujourd’hui accompagnateur en montagne et licencié en géologie. Guide de tourisme solidaire pour Vision du Monde, je vous immergerai dans la culture marocaine et vous raconterai l’histoire de mes montagnes avec passion. »

     


    Lahoucine, Hamad et Abdellah nous accompagneront avec leurs mules sur les sentiers de l'Atlas ou nous prépareront en pleine montagne des plats colorés.

  • Avis

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.