Sénégal

Le Nord Sénégal : de Dakar à Saint-Louis

Plus que 60 places disponibles !

Sénégal, Nénuphar Sénégal, Danseurs traditionnels Sénégal, Fête au village Sénégal, Femmes sur pirogue Sénégal, Bâtiment à Saint-Louis

Un voyage à travers le nord du Sénégal : Dakar et Saint-Louis, deux villes au riche patrimoine, Touba ville sainte, l’île de Gorée chargée d’histoire, les parcs de Djoudj et de la Langue de Barbarie et leurs écosystèmes exceptionnels.
Les rencontres avec la population locale ponctuent ce voyage. A certaines étapes, nous logeons chez l’habitant et découvrons l’hospitalité légendaire des Sénégalais.

Téléchargez La fiche technique

A partir de 1 790,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Ce voyage  nous entraîne à travers le nord Sénégal à la découverte de ce qui fait le charme et le caractère de ce grand pays : Dakar et Saint-Louis, deux villes au patrimoine riche et varié, Touba ville sainte abritant la 1ère confrérie religieuse, l’île de Gorée chargée d’histoire et d’émotions, le parc de Djoudj et le parc de la Langue de Barbarie, zones naturelles aux écosystèmes exceptionnels.
    Rencontres et échanges avec la population locale ponctuent notre voyage. A certaines étapes nous sommes logés chez l’habitant et nous découvrons l’hospitalité légendaire des Sénégalais. Nous allons également à la rencontre de personnes activement engagées dans des associations sénégalaises de développement et dans la coopération avec des ONG étrangères.

  • Points forts

    • Visite de Dakar capitale dynamique et multiculturelle du Sénégal
    • Découverte de l’île de Gorée et visite de la maison des esclaves
    • Charme discret de Saint-Louis, la vieille capitale de style colonial
    Touba, la ville sainte des mourides
    • Splendeur du parc du Djoudj, une des réserves ornithologiques les plus importantes au monde
    • Rencontre avec plusieurs associations à Louga et initiation à la cuisine sénégalaise
    • Un voyage adapté aux enfants

  • Itinéraire

    Jour 1 : Vol France / Dakar
    Accueil à l’aéroport par notre guide et installation à l’hôtel. Nuit à Dakar.

    Jours 2 : Dakar / Beud Dieng/ Langue de Barbarie
    Départ au village de Beud Dieng et présentation des activités de développement de l’association Sunugal. Le village de Beud Dieng, comme la plupart des villages agricoles sénégalais, souffre du changement climatique de plus en plus marqué chaque année : réduction de la saison des pluies, accélération de la désertification... L'espoir pour ce village de Beud Dieng réside dans l'orientation vers des techniques agricoles intelligentes et la production artisanale, une éducation juste et équitable, une croissance économique durable.
    Départ pour le parc de la Langue de Barbarie. Créé en 1976, ce parc est situé sur une bande de sable de 2000 ha qui sépare le fleuve Sénégal de l'océan Atlantique. Son nom de Langue de Barbarie vient du figuier de Barbarie qui poussait autrefois sur cette bande de sable. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce parc abrite de nombreux oiseaux migrateurs et est également une zone importante de reproduction.
    Nous sommes accueillis par un représentant des écogardes et des autorités du parc qui nous accompagnent pendant la visite. Dîner et nuit dans l'éco-campement des écogardes de la langue de Barbarie.

    Jour 3 : Langue de Barbarie / Ross Bethio / Parc du Djoudj
    Transfert pour la vallée du fleuve Sénégal, marquant la frontière avec la Mauritanie. Rencontre avec l’Asescaw (Amicale Socio Economique Sportive et Culturelle des Agriculteurs du Walo). Cette association collabore avec l’ONG italienne CISV dans un projet de formation technique. Nous découvrons avec elle les différentes techniques de production de riz dans la vallée du fleuve Sénégal et de transformation du lait. Dîner et nuit au Parc du Djoudj dans le campement villageois le Njagabaar .

    Jours 4 : Parc du Djoudj / Saint-Louis
    Découverte du parc du Djoudj. Situé à 60 km de Saint-Louis et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc du Djoudj est une des plus grandes et des plus importantes réserves ornithologiques du monde. De novembre à avril, environ 3 millions d’oiseaux regroupant plus de 300 espèces différentes transitent à travers les 16000 ha de fleuve et de lagunes qui constituent le parc.
    De nombreux villages bordent le parc et rassemblent différentes ethnies, maures, wolofs et peuls principalement. Tous ces villages sont organisés en GIE (Groupement d’Intérêt Économique) ce qui leur permet de protéger et de respecter les intérêts de chaque village. Nous sommes accueillis et accompagnés par les villageois tout au long de notre découverte du parc : balade en pirogue sur le fleuve, observation des oiseaux dans la lagune... Dans l'après-midi, transfert puis dîner et nuit à Saint-Louis.

    Jour 5 : Saint-Louis / Louga
    Visite de Saint-Louis. Cette ville, classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, est située sur une île du fleuve Sénégal. Elle fut le centre économique, culturel et politique du Sénégal et de l’AOF (Afrique Occidentale Française). Évincée à partir des années 1900 par la montée en puissance du port de Dakar, Saint-Louis a gardé visibles les traces de son statut de capitale. Déjeuner à Saint-Louis, puis transfert vers Louga. Découverte de la ville de Louga. Rencontre avec l’ONG italienne CISV. Fondée en 1961, le CISV a pour objectif de rendre chaque individu protagoniste de son développement en étant libre et capable de faire des choix pour améliorer ses conditions de vie et celles des personnes qui l’entourent. Rencontre avec les organisateurs du FESPOP (Festival international de folklore et de percussions de Louga). Initiation en leur compagnie aux danses et aux percussions sénégalaises. Dîner et nuit chez l’habitant.

    Jour 5 : Louga
    Rencontre avec l’association ADKSL. Cette association lutte contre la mendicité des enfants dans le quartier de Keur Serigne. Initiation à la cuisine sénégalaise et à la création de batik, tissu traditionnel sénégalais. Le soir, stage de danse et percussions organisé par le FESFOP.
    Dîner et nuit chez l’habitant.

    Jour 7 : Louga / Touba / Lac Rose
    Transfert à Touba, la ville sainte des mourides de confrérie soufie, située à 180 km à l'est de Dakar. Fondée en 1888, elle appartient à la région Djourbel et est chaque année visitée par des millions de fidèles venus de tout le Sénégal pour prier dans la mosquée majestueuse où est enterré Cheick Amadou Bamba, le fondateur de la confrérie mouride. Plus de cinq minarets dominent le village.
    La mosquée abrite également une bibliothèque avec des œuvres complètes de saints soufi. Transfert au Lac Rose. Dîner et nuit dans une auberge.

    Jour 8 : Lac Rose / Dakar / Ile de Gorée
    Le matin, nous partons en pirogue pour la visite du lac Retba, mieux connu sous le nom de lac Rose à cause de la couleur que lui donnent les micro- organismes qui l’habitent. Il est entouré par des dunes de sable et ses eaux sont dix fois plus salées que celles de l'océan. Excursion en 4X4 sur la côte.
    Transfert sur Dakar et l'île de Gorée, avant-poste colonial célèbre pour son rôle durant la période de la traite des noirs. Visite de l’île et de la maison des esclaves. Dîner et nuit sur l’ile, dansune auberge.

    Jour 9 : Ile de Gorée / Dakar
    Le matin, détente sur l'île puis transfert à Dakar. Visite de la ville et du projet Gis Gis (artisanat textile créé par un groupe de jeunes filles) de l’association Sunugal et du Centre Socio Culturel de Formation en Coupe et Couture. Dîner et transfert à l’aéroport pour le vol en soirée.

    Jour 10 : Arrivée en France.

  • Informations pratiques

    Pays

    Bienvenue au Sénégal, pays de la Teranga !

    Ce mot, qui signifie “hospitalité” en wolof est une des valeurs fondamentales et un symbole fort du pays. Second symbole fort, le lion. Cet animal royal et puissant est encore présent dans le sud du pays dans le parc du Niokolo Koba, où il est même l’un des plus gros d’Afrique. Troisième et dernier symbole important du Sénégal, le Baobab. Cet arbre majestueux et typiquement africain pousse très facilement dans le pays et recouvre plusieurs milliers d’hectares de forêts. Certaines de ces forêts sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa forme particulière et sa silhouette imposante inspirent encore de nombreux contes et légendes.

    Ces trois symboles illustrent parfaitement l’esprit qui règne dans le pays et le tempérament de ses habitants : chaleur de l’accueil, force du caractère, singularité et beauté des paysages. Avec 64% du territoire recouvert de forêt, un littoral s’étendant sur plus de 510 km et des zones urbaines en fort développement, le Sénégal offre au voyageur une diversité surprenante de panoramas, de modes de vie et de cultures. Toujours en équilibre entre modernité et tradition, entre coutume et progrès, le Sénégal et les Sénégalais ont tout un monde à faire découvrir, loin des clichés du tourisme de masse qui font trop souvent de ce pays “le soleil d’hiver de l’Europe”.

     

    Informations générales

    Superficie : 196 722 km²
    Population : 14,672 millions d’habitants (2014 Banque Mondiale) 
    Capitale : Dakar
    Peuples et ethnies : Wolofs (43%), Peuls (24%), Sérères (14%), Toucouleurs (10%), Diolas (5%), Mandingues (4%), auxquels s'ajoutent Malinkés, Européens et Libanais
    Langues : langue officielle français et wolof. Dialectes diola, poulaar, mandingue, et malinké.
    Religions : musulman (94%), chrétien (5%) et religions traditionnelles (1%)
    Institutions Politiques : République présidentielle multipartite
    Chef de l’Etat, Président : Macky Sall, Président de la République (02/04/2012)
    Premier Ministre : Mahammed Boun Abdallah Dionne (depuis 2014)
    Principales activités : pêche, agriculture (arachide, riz et coton principalement) et tourisme
    Principaux partenaires : France, Nigeria, Cameroun, Côte d'Ivoire, Mali, Algérie, Chine et Japon


    Climat

    Il est possible de voyager au Sénégal toute l’année.
    Deux saisons sont cependant bien distinctes : 
    Saison sèche de novembre à juin : Pratiquement pas de pluie, températures moyennes en journée entre 22° et 30°. Températures moyennes la nuit entre 16° et 20°.
    Saison des pluies (hivernage) de juillet à octobre : Grosses pluies fortes assez régulières, jusqu’à 12 jours dans le mois d’août. Températures moyennes en journée entre 27° et 38°. Températures moyennes la nuit entre 22° et 28°.
    Sur la côte, le climat est ensoleillé toute l’année et les températures vont de 25° à 35°. Les mois d’avril et mai sont les plus propices pour visiter les parcs naturelles et les réserves d’animaux.


    Informations pratiques

    Formalités douanières (pour les ressortissants français) : Pas de visa. Passeport valide 6 mois après la sortie du territoire sénégalais.
    Décalage horaire : - 1h en hiver et -2h en été par rapport à la France 

    Argent

    La monnaie au Sénégal est, comme pour la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest, le Franc CFA (Communauté Financière d’Afrique) ou FCFA.
    Taux de change : 1 € vaut environ 656 FCFA. Les Francs CFA ne peuvent être obtenus qu’au Sénégal. Le plus simple est de partir avec des Euros. Votre guide vous indiquera où faire le change.
    Les cartes bancaires de type Visa ou Mastercard sont acceptées uniquement à Dakar.


    Santé

    Pas de vaccins obligatoires. Les vaccins contre l’hépatite A et B sont recommandés. Il est important de vérifier l’état des vaccinations demandées en France et de les remettre à jour si nécessaire (DTpolio, BCG).
    Un traitement antipaludéen adapté et un répulsif à moustique sont indispensables.


    Equipe locale

    Tous nos voyages au Sénégal sont proposés en partenariat avec Viaggi Solidali,
    coopérative italienne de voyages responsables installée à Turin.
    Ces voyages sont mis en place et gérés par les partenaires sénégalais de Viaggi Solidali. Il s’agit d’associations de développement, d’ONG et de regroupements de villageois.
    L’encadrement de chaque voyage est assuré par un guide sénégalais francophone.


    Hébergement

    Le logement chez l’habitant et dans les campements communautaires est parfois rustique (sanitaires à l’extérieur) mais toujours confortable (moustiquaires, électricité et eau courante).
    En ville, l'hébergement se fera dans des hôtels locaux.

  • Tourisme solidaire

    Décomposition du prix du voyage


    Projets de développement
    Dans le cadre du circuit “Le nord Sénégal : de Dakar à Saint-Louis”, 70 € par voyageur sont destinés à soutenir la CPS de Mbour, communauté de promotion et développement ; cette ONG italienne est présente au Sénégal depuis 1974. Elle intervient dans les domaines de la protection des mineurs, la santé, la protection de l’environnement, l’agriculture et le tourisme responsable. Conjointement à notre partenaire solidaire italien Viaggi Solidali, nous soutenons le projet agricole ASA « Agriculture, Santé et Environnement » et le réaménagement de 8 maisons de Sokone accueillant des voyageurs.

    Solidarité climatique 
    Avec le label CO2Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en compensant les émissions de CO2 émises par son activité. Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant choisir d’atténuer votre empreinte écologique. En optant pour la compensation des gaz à effets de serre émis lors de vos voyages, vous soutenez des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat. 
     
    Pour ce voyage au Sénégal, votre participation volontaire est de 52 €, ramenée à 17,68 € après déduction fiscale maximum.

  • Avis

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.