Maroc

Vallées et sommets de l'Atlas central

Plus que 48 places disponibles !

Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central Vallées et sommets de l'Atlas central

Une randonnée muletière au long court à travers les vallées autour du sommet du M'goun (4068 m), le deuxième sommet de l'Atlas.
Départs garantis à partir de 3 personnes sans supplément. 

Téléchargez La fiche technique

Avis des voyageurs : 1

A partir de 1 170,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Le Haut Atlas central, massif le plus étendu et le plus impénétrable des Atlas marocains, culmine au Mgoun à 4068 m d’altitude. De larges vallées souriantes se cachent dans les plis de ses puissants reliefs calcaires et abritent un monde berbère vivant comme hors du temps.
    Grâce à la complicité de notre guide, nous pénétrons au plus profond de ce massif, pour une marche à travers le temps et l’espace. De fonds de vallées verdoyantes en crêtes dénudées, de cols hauts perchés en plateaux d’altitude, nous nous faufilons entre les nombreux sommets du Haut Atlas central : jbel Waougoulzat, M’goun (4068m, ascension facultative), Tignousti, Rat, et rencontrons le peuple montagnard qui a su façonner le paysage et l’architecture étonnants de ces hautes vallées : Tessaout, Tissili, Aït Bououlli…

  • Points forts

    • La randonnée muletière au long cours
    • La découverte des plus belles vallées du Haut Atlas central
    • L’ascension du M’Goun (4068 m)
    • L’architecture audacieuse des douars d’Ichbakene et de Megdaz dans la Tessaout
    • Les gravures rupestres du Tizi-n-Tighist
    • Le vallon sauvage de Tissili

  • Itinéraire

    Jour 1 : Vol France / Marrakech
    Accueil à l’aéroport de Marrakech par notre guide. Transfert aéroport / hôtel. Nuit à l’hôtel à Marrakech.

    Jour 2 : Marrakech / Aït Ayoub
    Transfert pour la vallée des Aït Bouguemez. Arrivée en milieu de journée au gîte d’Aït Ayoub. En fin d’après-midi, petite balade autour du village pour un premier aperçu de la vallée : crêtes d’Adazene, traces de dinosaures, grenier collectif...Visite des projets de développement. Repas du soir et nuit au gîte.
    2 heures de marche, 300 m de dénivelées positives

    Jour 3 : Aït Ayoub (1850 m) / vallon d’Arous (2250 m)
    De canaux d’irrigation, en murets de pierres sèches, nous dépassons les villages d’Aït Imi, d’Idoukaln et remontons le vallon d’Arous. Bivouac près des bergeries d’Ikkis.
    6 heures de marche, 600 m de dénivelées

    Jour 4 : Arous / Tarkeddid (2900 m)
    Le sentier s’élève dans le cirque de Timramatiyn, jusqu’au col du tizi-n-Oumskiyk (2909 m). Par les crêtes de l’Aghouwri nous gagnons un col (3380 m), avant de descendre vers le plateau de Tarkeddid, vaste pâturage perché à 2900 m d’altitude au pied du M’goun. Bivouac près des sources de la Tessaout.
    6 heures de marche, 1150 m de dénivelées

    Jour 5 : Ascension du M’goun (4068 m)
    Après un réveil matinal, nous remontons un large vallon et atteignons la puissante crête du M’goun. Nous la suivons alors jusqu’au point culminant du Haut Atlas Central. Une descente dans les éboulis nous ramène sur le plateau de Tarkeddid où nous rencontrerons sans doute des bergers nomades.
    8 heures 30 de marche, 1200 m de dénivelées

    Remarque : les personnes ne désirant par effectuer l’ascension peuvent profiter de la journée pour faire une balade sur le plateau de Tarkeddid ou en direction du tizi-n-Oumsoud (2969 m).

    Jour 6 : Tarkeddid / Amezri (2250 m)
    Un sentier audacieux, tracé dans les immenses parois calcaires bordant le plateau de Tarkeddid, nous conduit près de la rivière Tessaout. Avant de rejoindre les villages de Tasghaïwalt, Tagzirt et Azmezri, nous pourrons faire une petite incursion (en aller-retour) dans le bas du canyon de Wandras, jusqu’à une cascade (au-delà la progression nécessite l’utilisation d’une corde). Possibilité de baignade.
    5 à 6 heures de marche, principalement en descente (250 m de dénivelées positives et 900 m de dénivelées négatives).

    Jour 7 : Amezri / Aït Ali-n-Ito (1833 m)
    Découverte de la haute vallée de la Tessaout et de ses douars du bout du monde, comme celui d’Ichbakene, perché sur son éperon rocheux. Nuit en gîte.
    6 heures ½ de marche, le long et dans l’oued Tessaout. 150 m de dénivelées mais  près de 20 km.

    Jour 8 : Aït Ali-n-Ito / Megdaz (1961 m) / confluence Tessaout-Tissili (1750 m) / vallon de Tissili (1950m)
    Quittant momentanément les rives de la Tessaout, nous montons jusqu’à Megdaz, l’un des plus beaux villages de l’Atlas marocain, rendu célèbre par les poèmes de Mririda-n-Aït Attik, une jeune femme originaire du village. Après la visite du village, nous redescendons vers la Tessaout et remontons  le vallon sauvage de Tissili.
    6 heures de marche, 400 m de dénivelées

    Jour 9 : vallon de Tissili / bergeries d’Imi-n-Tizgui (2200 m) / plateau face à Imazayn (2250 m)
    Nous suivons l’étroite vallée de Tissili ; déjà de minuscules parcelles cultivées annoncent les villages de Tissili, d’Imi-n-Tizgui. La remontée d’un petit canyon (très facile, possiblité de le contourner par un sentier muletier) nous conduit vers les bergeries d'Imi-n-Tizgui, large pâturage, parsemé d’azibs (huttes de pierres sèches). Nous gravissons un petit col (2600 m) avant de descendre vers un plateau perché face au village d'Imazayn.
    5 heures 30 de marche, 650 m de dénivelées

    Jour 10 : plateau face à Imazayn / Imazayn (2150 m) / source du Rat (2400 m)
    Nous continuons notre descente vers Imazayn. L’étape nous conduit alors sur les flancs du djebel Rat, vaste château d’eau culminant à 3781 m et montagne sacrée pour les berbères de la région. Nous franchissons un  col (2800 m) avant de descendre vers une les souces du Rat Biviouac près des sources.
    5 heures 30 de marche, 700 m de dénivelées

    Jour 11 : source du Rat / Tarbat-n-Tirsal (2060 m) / tizi-n-Tighist (2399 m)
    Nous poursuivons notre marche sur les flancs du Rat. De nombreuses gravures rupestres jalonnent le parcours : poignards, scènes de combat…
    Nous descendons en direction du village de Tarbat-n-Tirsal avant d'entamer la montée en direction du col du tizi-n-Tighist. Selon les conditions climatiques, bivouac  avant le col ou au col.
    5 heures  de marche, 550 m de dénivelées

    Jour 12 :  tizi-n-Tighist (2399 m) / vallée des Aït Bououlli (1600 m)
    Nous découvrons les immenses dalles couvertes de gravures rupestres du col de tizi-n-Tighist : roues solaires, hommes-lézard… Nous entamons ensuite la descente vers la vallée encaissée des Aït Bououlli (“ceux des brebis”). Le hameau d'Agard-n-Ouzgad annonce les premiers villages. Nous descendons la vallée ponctuée de noyers centenaires, tantôt à travers les villages, tantôt le long de l'oued. Nuit en gîte, dans la vallée des Aït Bououlli.
    5 heures de marche, essentiellement en descente.

    Jour 13 : Vallée des Aït Bououlli / Marrakech
    Transfert pour Marrakech. Repas en cours de route. Temps et dîner libres à Marrakech. Nuit à l’hôtel.

    Jour 14 : Marrakech
    Journée libre à Marrakech. Nuit à l’hôtel à Marrakech.

    Jour 15 : Vol Marrakech / France
    Transfert à l’aéroport de Marrakech et vol retour.

    Remarques
    Selon les conditions météorologiques, le programme des randonnées pourra être modifié.

    Niveau
    Moyen. La durée de marche varie de 5 à 7 heures par jour. Les étapes se situent entre 1 600m et 3380 m d’altitude (4068 m pour l’ascension facultative du M’goun). Plusieurs étapes en fond de vallée présentent peu de dénivelées (200 à 450 m). Seules deux étapes dépassent les 1 000 m (dont l’ascension facultative du M’goun). Les sentiers ne présentent pas de difficultés particulières (quelques éboulis dans la descente du M’goun). Vous randonnez légers : les bagages sont portés par des mules. 

  • Informations pratiques

    Pays

    LE HAUT ATLAS CENTRAL
    Al Maghreb Al Aksa, le pays de l’extrême couchant, est un pays de montagnes. Celles-ci occupent près de 21% du territoire marocain et abritent plus de 26 % de la population nationale. Le Haut Atlas central, massif le plus étendu et le plus impénétrable, culmine au M’goun à 4068 m d’altitude. De larges vallées, souvent difficiles d’accès, se cachent dans les plis de ces puissants reliefs et abritent un monde berbère vivant comme hors du temps. La vallée des Aït Bouguemez, littéralement la vallée de “ceux du milieu” occupe le cœur de ce massif. C’est une région de transition entre fiers éleveurs semi-nomades et paysans sédentaires passés maîtres dans l’art de l’irrigation et de la construction de bâtisses en tabout (pisé), entre dialectes tachalhayt et tamazight. Une multitude de villages s’égrènent le long d’une vaste mosaïque de cultures aux couleurs éclatantes et changeantes. Cette région nous tient particulièrement à cœur puisque c’est de la rencontre avec des paysans de la vallée qu’est née Vision du Monde. Aussi vous y serez un peu comme chez vous…

    MARRAKECH
    Connue sous le nom de "perle du sud" ou de "ville rouge" Marrakech se situe au sud-ouest du Maroc, proche des montagnes de l'Atlas et aux portes du désert.  Peuplée d’environ 1,3 millions habitants (Marrakchis), c'est la troisième plus grande ville du Maroc après Casablanca et Rabat. Elle est divisée en deux parties distinctes : 
    - la médina ou ville historique entourée de 19 portes en pisé, elle renferme une bonne partie des trésors historiques et architecturaux de la ville,
    - la ville nouvelle dont les quartiers principaux s'appellent : Guéliz et Hivernage. Plus moderne ces quartiers rassemblent les centres hôteliers et d’affaires de la ville. Fondée en 454 de l’Hégire (1062 de l’ère chrétienne), Marrakech devient très vite un centre culturel et religieux influent du monde musulman. Aujourd’hui encore le visiteur est frappé par l’énergie qui se dégage de la ville, le rythme de la vie y est intense et continu. Bercé entre couleurs, parfums et mouvement chaque voyageur rentre comme imprégné de cette ambiance particulière.

    Informations générales
    Superficie : 710 850 km² (avec le Sahara Occidental)
    Population : 30,4 millions d'habitants
    Capitale : Rabat
    Peuples et ethnies : Arabes, Berbères, Maures, minorité juive
    Langues : langue officielle arabe et français. Dialecte berbère.
    Religion : Islam
    Institution politique : monarchie constitutionnelle et héréditaire
    Chef de l'Etat, Roi du Maroc : Mohammed VI (depuis 1999)
    Premier ministre : Abdelilah Benkirane depuis novembre 2011
    Principales activités : agriculture, minerai, tourisme, pêche
    Principaux partenaires : France, Espagne, Italie

    Climat
    Situé à l'intersection de la Méditerranée et de l'Atlantique d'une part, et du Sahara d'autre part, la chaîne de l'Atlas faisant tampon, le Maroc présente des caractéristiques climatiques diverses. Méditerranéen au Nord, océanique à l'Ouest et désertique au Sud, on peut sentir dans les hauteurs une influence montagnarde, avec des températures souvent fraîches et de fréquentes précipitations d'octobre à mai (neige). On observe en dehors des régions côtières, plus tempérées, des écarts de température parfois considérables dans une même journée. L'ensoleillement est toutefois très important, et les pluies sont rares en été. Il est possible de voyager dans l'Atlas tout au long de l'année. L'été est la saison idéale pour les grandes randonnées itinérantes, l'altitude élevée (1600 à 4000 m) préservant des torpeurs de la plaine. Au printemps et à l'automne, on privilégiera les randonnées dans les vallées. Enfin, pourquoi ne pas profiter de la période de repli qu'est l'hiver en ces hautes terres, pour séjourner au gîte d'Aït Ayoub ?

    Formalités douanières
    Pas de visa. Passeport en cours de validité. Dans le cas de séjours organisés avec arrivée sur Marrakech, la carte d'identité est tolérée si elle est accompagnée d'un voucher (ou bon d'échange). Ce voucher est à nous réclamer impérativement avant votre départ.

    Décalage horaire 
    -1h par rapport à la France.

    Argent
    La monnaie du Maroc est le Dirham (DH). Taux de change : 1 € vaut environ 11 DH. L'importation et l'exportation de Dirhams sont interdites. Il faut donc changer en arrivant au Maroc. On trouve des bureaux de change à l'aéroport de Marrakech (ouverts très tard). Les cartes bancaires de type Visa ou Mastercard sont largement acceptées dans les grandes villes (paiement ou retrait cash). En revanche dans les campagnes, il faut se munir de liquide en petites coupures.

    Santé
    Pas de vaccin obligatoire, mais il est fortement recommandé d'être à jour du DTpolio (animaux de bât). Pour des séjours prolongés, les vaccins contre la fièvre typhoïde, les hépatites A et B sont recommandés

    Equipe locale
    Lahoucine : paysan de la vallée des Aït Bouguemez et accompagnateur en montagne, il est très impliqué dans les projets de  développement de sa vallée.  
    Hassan : originaire des Aït Bououlli, accompagnateur en montagne et licencié en géologie, il nous contera la naissance de "ses" montagnes.
    Mustapha : accompagnateur en montage diplômé du Centre de Formation aux Métiers de la Montagne (CFAMM) de Tabant (Aït Bouguemez), ce qu'il désire par-dessus tout, c'est que vous repartiez avec un souvenir inoubliable de votre séjour.
    Mohamed, Mustapha, Hassan... nous accompagneront avec leurs mules sur les sentiers de l'Atlas ou nous prépareront en pleine montagne des plats colorés.

    Hébergements

    Le gîte d’Aït Ayoub
    Situé à 1850 m d’altitude, dans un petit hameau de la vallée des Aït Bouguemez, le gîte d’Aït Ayoub est une solide bâtisse de pisé blottie sous des noyers centenaires, face aux crêtes du jbel Waougoulzat. Compte tenu de l’isolement de la vallée, le confort est simple mais suffisant : WC, lavabos, douches, petits dortoirs, chambres (capacité d’une trentaine de places). Ce gîte, d’une capacité d’une trentaine de places, est labellisé GTAM (Grande traversée des Atlas Marocains) et Accueil Paysan.

    Randonnée itinérante
    Toutes les nuits durant la randonnée (J3 à J12) se feront en bivouac (tentes dômes 2 places et tente mess).

    Nuits à Marrakech
    Sur tous nos voyages au Maroc, les nuits à Marrakech sont prévues par défaut à l’hôtel. Si vous le désirez (à signaler sur le bulletin d’inscription), il est possible d’opter sans surcoût pour des nuits chez l’habitant. En revanche et par mesure de solidarité envers vos hôtes, le premier dîner dans la famille est obligatoire  (10 €/personne à régler sur place). Située dans la médina, la maison de nos hôtes (Amina et  Dominique) est un petit îlot de calme qui vous donnera un avant goût du quotidien d’une famille marrakechie.
    • En option au début ou à la fin de votre séjour : nuit supplémentaire à Marrakech chez Amina et Dominique (nuit en chambre double + petit déjeuner) : 30 €/chambre
    • En option à Marrakech (nous consulter) : henné et/ou hammam

     

  • Tourisme solidaire

    Décomposition du prix du voyage




    Projets de développement

    Dans le cadre du circuit «Vallées et sommets de l’Atlas central », 45€ par voyageur sont destinés à soutenir des actions de développement.

    Quelques exemples de projets financés grâce au fonds de developpement :
    •Appui à une gestion raisonnée des déchets dans le village d'Ibakaliwane (2014)
    •Construction de toilettes pour l’école primaire dans le village d’Ibakaliwane (2013)
    •Prolongation du mur de protection de l’école primaire dans le village d’Ibakaliwane (2013)
    •Soutien à l’institutrice de l’école maternelle du douar d’Ibakaliwane (2013)
    •Travaux de réhabilitation du réseau d’adduction d’eau potable dans le village d’Ibakaliwane(2010-2011-2012)
    •Soutien à l’institutrice de l’école maternelle du douar d’Ibakaliwane (2012)
    •Accès à l’eau potable pour les habitants du village de Tibghiwin (2010-2011)
    •Construction et équipement informatique et audiovisuel d’un centre d’accueil pour les jeunes filles scolarisées au collège de Tabant.(2010)
    •Achat de mobilier et de matériels pédagogique pour l’école primaire de Tissente.(2010)
    •Construction d’une école maternelle pour améliorer les conditions d’accès à l’enseignement pourles tout petits enfants du village d’Ibakaliwane.(2008-2009)
    •Système d’adduction d’eau potable pour le village de Tissent.(2006)
    Vous pouvez suivre l'évolution des projets de développement sur la page"nos projets de développement"de notre site.


    Solidarité climatique
    Avec le programme CO2Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en soutenant un projet bénéfique pour le climat. Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant participer à une action de Solidarité climatique en soutenant un des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat. 
    Pour ce voyage au Maroc, votre participation volontaire est de 31 €, ramenée à 10,54 € après déduction fiscale maximum.

  • Equipe locale

    Lahoucine, partenaire local et guide marocain spécialisé Vision du Monde
     

    Lahoucine est le partenaire marocain de Vision du Monde qui saura vous faire découvrir la culture de la vallée des Aït Bouguemez au Maroc lors de voyages solidaires au Maroc.

     

    «  Je m’appelle Lahoucine et je suis originaire de la vallée des Aït Bouguemez au Maroc. Je suis le partenaire marocain et accompagnateur en montagne de Vision du Monde depuis 1993. J’ai choisi de travailler avec cette structure car je voulais m’impliquer dans les projets de développement de ma vallée tout en faisant découvrir ma culture marocaine aux voyageurs à travers des voyages équitables et solidaires au Maroc. »



     

     


    Hassan, guide local des voyages équitables au Maroc de Vision du Monde

    Hassan guide les voyages équitables et solidaires de Vision du Monde au Maroc.

     

    « Je m’appelle Hassan et je suis originaire des Aït Bououli au Maroc. Je suis aujourd’hui accompagnateur en montagne et licencié en géologie. Guide de tourisme solidaire pour Vision du Monde, je vous immergerai dans la culture marocaine et vous raconterai l’histoire de mes montagnes avec passion. »

     

     


    Abdellah, partenaire et guide marocain des voyages équitables de Vision du Monde

    Abdellah est un guide marocain lors des voyages solidaires au Maroc avec Vision du Monde.


    « Je m’appelle Abdellah et je suis le fils de Lahoucine. J’ai obtenu mon diplôme d'accompagnateur en montagne en 2014 au Maroc. Actuellement, je poursuis des études de droit et de langues en parallèle de mon activité d'accompagnateur. Je suis très motivé pour poursuivre le tourisme solidaire que mon père a développé dans la vallée des Aït Bouguemez au Maroc. C’est pour cette raison que je travaille aujourd’hui avec Vision du Monde en tant que guide de voyages équitables et solidaires au Maroc. »

     

     

     

    Partez en voyage équitable et solidaire au Maroc avec l'un des ces guides locaux, partenaires marocains de Vision du Monde ! 

  • Avis
    Le 19/12/2012 par Laurent BESSON

    Mgoun en juin

    Un superbe voyage avec nos amis berbères et Basou !!!

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.