Pérou et Bolivie

Extension Pérou - Immersion Q'ero : Chez les derniers Incas

Partez à la rencontre du peuple Q'ero, derniers Incas, avec cette extension au Pérou. Depuis Cuzco, immergez-vous dans cette culture andine préservée, au beau milieu de paysages encore vierges. Un voyage solidaire inédit et une expérience de vie exceptionnelle
Randonnée réalisable de fin avril à fin juillet et de septembre à mi-novembre.

Téléchargez La fiche technique

A partir de 845,00 €

Sélectionnez une extension : Masquer

S'inscrire en ligne  S'inscrire par courrier Contactez moi Ou s'inscrire par téléphone au 04 74 43 91 82

  • Descriptif

    Cette expédition complètement inédite nous entraine dans une immersion totale chez les Q’ero, ce peuple des Andes que l’on considère comme les derniers Incas. Longtemps isolés du reste du monde entre la Cordillère et l’Amazonie, ils ont su préserver l’héritage culturel des communautés paysannes vivant au temps des Incas. Ce voyage de la rencontre et de la connaissance s’articule principalement autour de la randonnée. Depuis les immenses steppes d’altitude, la vue s’étend sur tout le territoire Q’ero, des forêts tropicales brumeuses aux majestueux glaciers et sommets andins. De Cuzco, nous prenons de la hauteur en passant les cols de Rit’iy Ccasa (4700m) et de Quiko (4800m), nous traversons la Combe de Canchayoc et sillonnons les vastes Purunterras (“terres vierges”), jusqu’à l’altitude du Mont Blanc. Ces paysages d’une pureté absolue, associés à des moments de partage incomparables, font de ce voyage une véritable expérience de vie. Choc culturel garanti !


    Crédit photos : Franck Charton

  • Points forts

    • Une immersion totale dans la culture Q’ero, et des rencontres uniques
    • Un séjour totalement inédit au Pérou !
    • Une mosaïque de paysages colorés : sommets andins, Altiplano, forêts tropicales et Purunterras (“terres vierges”)
    Hébergement chez l’habitant dans des familles Q’ero
    • La randonnée comme mode de déplacement privilégié

  • Itinéraire

    Jour 1 : Cuzco / Ocongate (3500 m)
    Nous partons dans l’après-midi de Cuzco pour monter au village d’Ocongate, à 3h de route sur l’interocéanique. Nuit dans un hostal à Ocongate.

    Jour 2 : Ocongate / Quiko (4100 m)
    Après une nuit à Ocongate et un bon café, nous prenons le meilleur type de transport qui soit pour les pistes andines : un petit camion Canter qui nous permet de voyager à l’air libre sur l’ancienne route de l’Amazonie. Nous arrivons au Col de Rit’iy Ccasa à 4700 m, puis passons le Col de Quiko à presque 4800 m avant de redescendre au village de Quiko à 4100 m. Nous y passons la nuit chez l’habitant, chez nos amis Q’ero. Le soir, nous faisons une cérémonie traditionnelle avec les villageois et faisons une offrande aux Apus (esprits des montagnes) et à Pachamama (la ¨Terre Mère”), pour les remercier de nous accueillir et placer notre voyage sous leurs auspices. 
    4h de piste en camion.

    Jour 3 : Quiko / Canchayoc (4000 m)
    Nous partons en randonnée avec notre équipe locale Q’ero (cuisinier, muletiers). Nous atteignons le petit hameau de Quiko Chico situé en aval dans la vallée de Quiko, sur le chemin qui borde le torrent. Nous remontons ensuite sur le flanc gauche de la vallée jusqu’à un magnifique point de vue sur toute la vallée, depuis les steppes d’altitudes jusqu’à la mystérieuse forêt des nuages en aval, vers l’Amazonie. De là, nous pénétrons dans la combe de Canchayoc (4000 m) et arrivons chez Benito qui nous accueille dans sa petite maison. 
    5h de marche. 400 m de dénivelées positives, 300 m en descente.

    Jour 4 : Canchayoc / Irwa Kunka (4200 m)
    Après les adieux, nous remontons dans les pentes herbeuses de la puna jusqu’au Col du Jaguar (4500 m), depuis lequel une vue fantastique s’offre à nous, sur une grande partie du territoire Q’ero et sur le flanc amazonien des Andes. Nous redescendons dans les pentes et sur des sentiers exceptionnels pour arriver au petit hameau Q’ero de Irwa Kunka (4200 m), perdu au milieu des combes, des crêtes et sommets des Andes. Nous sommes accueillis par une famille Q’ero. 
    7h de marche. 350 m de dénivelées positives, 300 m en descente.

    Jour 5 : Irwa Kunka et les “Purunterras” (4800 m) / Quiko (4100 m)
    Au petit matin, alors que les premiers rayons du soleil caressent les pentes, nous suivons l’envoûtant cortège des troupeaux de lamas et d’alpagas lentement menés vers les pâturages d’altitude. Nous remontons vers les hautes altitudes de la communauté de Hatun Q’ero, dans les Purunterras (“terres vierges”) jusqu’à l’altitude du Mont Blanc (4800 m). Nous passons un premier col pour accéder aux terres vierges ; entre pentes herbeuses à la végétation rase, pierriers et pentes sablonneuses, nous nous élevons progressivement jusqu’à un petit col d’altitude, depuis lequel la vue sur les glaciers de la petite cordillère qui sépare les Q’ero du reste du monde andin est sensationnelle. 100 mètres plus bas, nous arrivons au grand col des Oies Sauvages (4700 m) et nous basculons sur le haut de la vallée de Quiko, là où les ríos prennent naissance au pied des glaciers. Nous descendons ensuite le long du río jusqu’au village de Quiko. La boucle est bouclée. Nuit chez l’habitant.
    6h de marche. 800 m de dénivelées positives, 600 m en descente.

    Jour 6 : Quiko / Cuzco
    Nous repartons pour Ocongate en camion sur la piste andine qui nous a permis d’accéder au territoire Q’ero à l’aller, puis nous prenons un transport qui nous ramène à Cuzco. Nuit à l’hôtel. 
    7h de route.
     

    Remarque
    Le programme des J1 et J6 pourra être légèrement modifié, en fonction des horaires des vols.

    Possibilités d'extensions
    Vous avez la possibilité de combiner cette randonnée avec nos autres voyages au Pérou et Bolivie (programmes disponibles sur notre site Internet ou sur simple demande) ;
    ou bien de la réaliser seule indépendamment de tout autre voyage.

    Niveau
    Elevé. La durée de marche varie de 5 à 7 heures par jour. Les dénivelées ne sont pas très importantes (maximum de +800 m). C’est l’altitude élevée (entre 4000 et 4800 m d'altitude) ainsi que la rudesse du climat (froid, humidité) et les conditions d’hébergement chez l’habitant sommaires qui rendent ce voyage exigeant.

  • Informations pratiques

    Pays
    De par la grande variété de ses paysages, son peuple aux traditions millénaires et ses énigmatiques civilisations incas et précolombiennes, le Pérou s’affirme comme un des joyaux du continent sud-américain.
    Il s’illustre par une grande diversité de paysages, de climats et de reliefs divisant le pays en trois zones distinctes : la “sierra” (la montagne), présente sur une grande partie du territoire et qui fait du Pérou un pays d’altitude ; la “selva” (la forêt tropicale) avec sa faune et sa flore luxuriante ; la “costa” (côte pacifique aux abords désertiques). Du nord au sud du pays chaque voyage offre un nouveau décor et une nouvelle facette du pays.
    Le Pérou est à tout point de vue un pays d’aventure où se côtoient la beauté des vestiges, la gentillesse des habitants et l’immensité des étendues sauvages.
    C’est donc un monde resté comme suspendu hors du temps qui se présente au voyageur.

    Informations générales
    Superficie : 1 285 220 km²
    Population (2012) : 29,9 millions d'habitants
    Capitale : Lima (8,2millions d’habitants)
    Peuples et ethnies : 45% d'Amérindiens, 37% de Mestizos (croisés d'Européens et d'Amérindiens), 15% de descendants d'Espagnols, 3% de Noirs, ainsi qu'une minorité d'Asiatiques
    Langues : espagnol, quechua, aymara
    Religions : plus de 90% de catholiques
    Institutions politiques : démocratie
    Chef de l’état, président : Pedro Pablo Kuczynski (depuis juillet 2016)
    Premier ministre : Mercedes Aráoz depuis 2017
    Principales activités : l'agriculture, la pêche, les feuilles de coca, le papier, les minerais, le pétrole, les produits chimiques
    Principaux partenaires : Etats-Unis, Chine

    Climat
    Le Pérou ne connaît que deux saisons, une saison sèche et une saison humide. Le climat varie toutefois en fonction de la région et de l'altitude.
    Le désert côtier : les mois les plus chauds sont décembre, janvier, février : 26° à 30° C, et les plus froids sont juin, juillet, août (10° à 19° C). Une brume humide recouvre toute la région côtière entre mai et mi-septembre. 
    La sierra : les mois les plus chauds correspondent à la saison des pluies (décembre à avril). Le jour, la température varie entre 19° et 25° C environ. Les nuits sont plus fraîches.

    Formalités douanières (pour les ressortissants français) 
    Pas de visa. Passeport en cours de validité.
    Attention, pour les vols transitant par les USA, il faut être muni d’un passeport optique. Nous consulter.
    Merci de bien nous transmettre votre numéro de passeport (n° comportant 2 lettres) à l’inscription afin que nous réservions les vols intérieurs.


    Décalage horaire  
    -7 heures en été et -6 heures en hiver par rapport à la France.

    Argent
    La monnaie est le nuevo sol (PEN).
    Taux de change : 1 € vaut environ 3.60 PEN. Le plus simple est donc de partir avec des Euros. Votre guide vous indiquera où faire le change à votre arrivée à Lima.
    Les cartes bancaires de type visa peut être utilisées pour retirer de l’argent mais uniquement dans les agences bancaires des grandes villes (Banco de Crédito et Banco de la Nacion).

    Santé
    Aucun vaccin n’est exigé. Il est toutefois vivement conseillé d’être à jour dans vos vaccins (DTpolio, BCG...). Le vaccin contre la fièvre jaune et un traitement antipaludéen sont recommandés pour les voyages en Amazonie.


    Hébergement

    L'hébergement est prévu en hôtel à Cuzco, en hostal à Ocongate et chez l’habitant dans les familles Q’ero.
    Nous faisons le choix de loger chez l’habitant durant la randonnée (plutôt que de loger sous tente) afin de vivre au plus proche de la communauté Q’ero qui nous accueille. Cela permet aussi de générer des revenus pour les familles. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que nous sommes ici dans un territoire quasiment vierge du point de vue touristique. Aussi, les conditions d’hébergement sont très rudimentaires et n’ont rien à voir avec ce que nous proposons sur nos autres voyages au Pérou. Vous dormirez et mangerez dans la pièce unique de la maison de vos hôtes. Nous vous fournissons un matelas gonflable de qualité. Les maisons ne disposent pas de salle de bain. Les WC sont des WC turcs à l’extérieur.

  • Tourisme solidaire

    Décomposition du prix du voyage

    Projets de développement

    Dans le cadre de ce voyage, 30 €/voyageur sont destinés à alimenter un fonds de développement.
    Quelques exemples de projets financés grâce au fonds de développement :
    • Construction d’un bâtiment abritant une boulangerie artisanale et une crèche dans le bidonvillle d’Alto Cayma à Arequipa, et agrandissement du bâtiment existant.
    • Aménagement d'une bibliothèque dans le bidonville d’Alto Cayma à Arequipa.
    • Construction d'une cantine pour les enfants du bidonville de Colliqué. Cette cantine d’abord à usage des enfants est également accessible aux personnes les plus démunies. En 2016, nous avons financé la construction d'un mur de soutènement pour protéger la cour d’une crèche de Colliqué, dont le mur menaçait de s’effondrer. Ce dernier a permis le maintien de l’ouverture des classes.

    Solidarité climatique
    Avec le programme CO2 Solidaire, Vision du Monde a choisi d’aller encore plus loin dans sa démarche de développement durable en soutenant un projet bénéfique pour le climat.
    Voyageurs solidaires, vous pouvez aussi dorénavant participer à une action de Solidarité Climatique en soutenant un des projets du GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) permettant de préserver le climat.
    Pour ce voyage au Pérou, votre participation volontaire au départ de Cuzco est de 20 €, ramenée à 6,66 € après déduction fiscale maximum.
    Si vous souhaitez également compenser les émissions de carbone dues aux vols internationaux, la participation volontaire totale est alors de 129 €, ramenée à 43,86 € après déduction fiscale maximum.

  • Equipe locale

    Antoine GEORGE explore les cinq communautés Q'ero depuis plus de 17 ans et au cours de plus de 40 expéditions et séjours en immersion totale. Guide de randonnée expérimenté, il parle couramment le français, l'espagnol et le quechua. Seulement après 10 ans de visites Antoine a commencé à emmener des petits groupes chez les Q'ero. De nombreuses parties du territoire, les plus mystérieuses sont encore inexplorées. Ce sont principalement les éperons de montagnes à plus de 4000m qui s'avancent vers l'Amazonie. La partie basse du territoire, forêt tropicale d'altitude entre 3000m et 1500m reste aussi en grande partie inexplorée et traversée de tronçons d'antiques chemins incas qui attendent qu'on les découvre.

  • Avis

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent déposer des commentaires.